•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Éthiopien et une Canadienne l’emportent au marathon d’Ottawa

Chargement de l’image

Le marathon d'Ottawa 2022 a marqué le retour de l'événement en présentiel pour la première depuis 2019.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le marathon d’Ottawa a couronné, dimanche, l’Éthiopien Andulem Shiferaw et la Canadienne Kinsey Middleton. Ils ont respectivement franchi la ligne d’arrivée en 2:06:03 et en 2:30:09.

Kinsey Middleton, de Guelph, en Ontario, devient donc la première Canadienne à remporter le marathon d’Ottawa depuis 2007.

Du même coup, l’athlète de 29 ans a battu sa meilleure performance. En 2018, à Toronto, elle avait réalisé un chrono de 2:32:09.

Même dans mes rêves les plus fous, je n’avais jamais espéré terminer première. J’ai pensé à un top 5. Je ne pourrais être plus excitée! La course à pied au Canada n’a jamais été aussi bonne. C’est un honneur de faire partie de cela, a commenté celle qui possède également la nationalité américaine.

Chargement de l’image

La coureuse canado-américaine, Kinsey Middleton, a posé fièrement avec le drapeau canadien au terme de sa performance inspirée et inspirante.

Photo : Radio-Canada

La Québécoise Élissa Legault, de Mascouche, a quant à elle terminé au deuxième rang chez les femmes, avec un temps de 2:33:26. Elle surpasse ainsi sa marque personnelle, qui était de 2:38:13, réalisée en septembre 2021 en Allemagne.

Je suis très satisfaite. Je ne m’attendais pas à ça. J’ai regardé la liste des participants et j’espérais un top 10!

Chargement de l’image

Élissa Legault visait une place parmi les 10 premières... Elle a finalement terminé sur la deuxième marche du podium.

Photo : Radio-Canada

Étiqueté comme le favori de l’épreuve, Andulem Shiferaw a survolé les 42,2 km en gardant la position de tête. Pendant une bonne partie de la course, il a été suivi de très près par Abdi Ali Gelchu, un compatriote de l’Éthiopie qui court pour Bahreïn, et Yuta Shimoda, du Japon, qui ont complété le podium.

Je suis très content d’avoir gagné. J’ai eu une grosse préparation de trois mois. J’ai travaillé très fort. J'étais certain que j’allais l’emporter, mais je ne m’attendais pas à battre le record [de l’événement], a dit Andulem Shiferaw par l’entremise d’un traducteur.

Chargement de l’image

Abdi Ali Gelchu et Andulem Shiferaw ont célébré avec le drapeau de leur pays d'origine.

Photo : Radio-Canada

De son côté, le Canadien Justin Kent a terminé en sixième position. Le coureur originaire de Vancouver a enregistré un chrono de 2:13:33. Il a ainsi battu son record personnel de près de quatre minutes.

Je suis sur la Lune! Je ne pense pas que je le réalise encore. Je voulais seulement compétitionner, courir une bonne course et m’amuser. Je voulais rester calme et bien courir les 10 derniers kilomètres, a expliqué le Britanno-Colombien qui remercie son compatriote Benard Onsare, qui l’a poussé jusqu’à ses derniers retranchements.

Chargement de l’image

Justin Kent a ainsi battu son record personnel de près de quatre minutes.

Photo : Radio-Canada

Le départ de l’épreuve a été donné à 7 h dimanche. Dans celle-ci, on retrouvait des athlètes internationaux et des amateurs qui n’ont pas peur d’engranger les kilomètres de course malgré leur emploi du temps.

À 9 h, ce fut au tour des participants du demi-marathon d’entreprendre leur parcours de 21,1 km.

Chargement de l’image

Les sourires étaient nombreux lors du marathon et demi-marathon de dimanche.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Il s’agit de la dernière journée de la Fin de semaine des courses Tamarack qui a pu accueillir ses athlètes en présentiel pour la première fois depuis 2019. En 2020 et en 2021, les organisateurs avaient été contraints d’opter pour un mode virtuel en raison de la pandémie de COVID-19.

La journée de samedi a quant à elle été réservée au marathon des enfants ainsi qu’aux épreuves de 2 km, 5 km et 10 km.

Avec les informations d’Ismaël Sy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !