•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier hommage au réalisateur Jean-Marc Vallée

Chargement de l’image

L'affiche en hommage à Jean-Marc Vallée

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le tapis rouge était déroulé pour ceux qui voulaient rendre un dernier hommage à Jean-Marc Vallée, samedi. Ses proches avaient même fait imprimer une grande affiche, comme au cinéma, avec le visage du réalisateur et sa signature.

La cérémonie d'adieu s'est déroulée au Centre Phi, dans le Vieux-Montréal. Des amis et des collègues, mais aussi des membres du public sont venus offrir leurs condoléances à la famille du cinéaste.

Parmi eux, il y avait François Boulay, un ami de Jean-Marc Vallée qui a collaboré au scénario du film C.R.A.Z.Y.

Je suis juste heureux d'avoir été dans son sillon et d'avoir été une sorte de bougie d'allumage dans cette grande aventure-là, a-t-il dit.

Le designer Philippe Dubuc, qui a habillé Jean-Marc Vallée à plusieurs reprises, était aussi présent.

Ça a toujours été une fierté pour nous de voir les Québécois réussir à l'étranger et de voir que ces Québécois-là amènent leur gang avec eux.

Le réalisateur Claude Fournier abondait dans le même sens.

C'était un rassembleur. Il nous a présentés à d'autres collègues. C'est quelqu'un qui aimait rassembler les gens et, dans ce sens-là, il va nous manquer. Il va manquer au cinéma.

Des membres de la famille du réalisateur, dont ses fils Alex et Émile, étaient sur place.

« On peut les compter sur les doigts d’une main, ceux qui sont capables d’avoir autant une vision, une écriture, une réalisation. [...] Il a mis tous les efforts pour réussir et il a réussi. C’est fabuleux, et ses films vont rester. »

— Une citation de  Chantal Cadieux, ex-conjointe et mère de ses deux fils

J’ai un sentiment de fierté et de satisfaction de voir à quel point il a eu un impact positif dans la vie de beaucoup de gens, a souligné pour sa part son fils Alex.

Le public était invité à la cérémonie et Donald Roberge, étudiant en deuxième année à l'Université Concordia, tenait à être présent.

Jean Marc Vallée, c'était un grand contributeur à la culture québécoise. Moi, j'étudie le cinéma à Concordia et, quand j'ai appris qu'il est décédé, je voulais venir lui témoigner mon respect. Je trouve que ce qu'il a fait, avec des films comme C.R.A.Z.Y. et Démolition, c'était vraiment important.

Jean-Marc Vallée est décédé subitement le 25 décembre dernier à l'âge de 58 ans. Le coroner a conclu à une arythmie cardiaque fatale, secondaire à une athérosclérose coronarienne sévère.

Pour honorer sa mémoire, la famille invite les gens qui le désirent à faire un don au Fonds commémoratif Jean-Marc Vallée, en soutien aux étudiants en cinéma de l'Université Concordia.

Avec les informations d'Elyse Allard et de Valérie-Micaela Bain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !