•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le militaire Claude Houde nie en bloc les accusations portées contre lui

Chargement de l’image

Le caporal-chef Claude Houde fait face à trois chefs d’accusation pour agression sexuelle.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le caporal-chef Claude Houde, qui fait face à trois chefs d’accusation pour agression sexuelle, a eu son interrogatoire, samedi matin, à la cour martiale, à la base de Bagotville. L’accusé a nié en bloc les accusations portées contre lui.

L’homme a aussi nié être alcoolique ou être violent.

L'avocat de la défense, Me Jean-Marc Tremblay, a interrogé son client de manière à miner la crédibilité de la présumée victime. Le militaire est le seul témoin de la défense.

Le militaire a notamment raconté que la plaignante lui aurait volé de l’argent à quelques reprises. Cette dernière n’était pas présente en cour martiale au moment de l'interrogatoire.

En fin d’après-midi samedi, le major Antoine Desaulniers a procédé au contre-interrogatoire. Radio-Canada n'a pu suivre qu’une partie du contre-interrogatoire.

L’accusé a été questionné sur des querelles qu’il aurait eues avec la présumée victime afin de tenter de trouver des failles dans le témoignage de l’homme.

Les plaidoiries des avocats se dérouleront lundi.

Selon des informations de Béatrice Rooney.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !