•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mobilisation de motocyclistes manitobains contre le cancer de la prostate

Chargement de l’image

Selon la Société canadienne du cancer, un Canadien sur huit sera atteint d’un cancer de la prostate au cours de sa vie et un sur 29 en mourra.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Plus de 1000 motocyclistes ont fait tourner leurs moteurs pour soutenir la lutte contre le cancer de la prostate, lors d'un défilé organisé par l'organisme Manitoba Motorcycle Ride for Dad, samedi.

Après deux ans sans pouvoir se rassembler, le porte-parole de l'organisme, Ed Jonher, était très heureux de voir autant de participants et de dons, qui ont dépassé leurs espérances. Cela fait trois jours que je souris, car c’est incroyable d’avoir réussi à mobiliser autant de personnes, dit-il.

Pour ce 14e défilé, l’objectif était de collecter 200 000 $, mais ce sont 100 000 $ de plus qu'ils ont amassés. Depuis 2009, ce sont donc plus de 3 millions de dollars qui ont été donnés à la recherche et à la sensibilisation contre ce cancer, explique Ed Jonher fièrement

Chargement de l’image

Après deux ans sans pouvoir se rassembler, le porte-parole de Manitoba Motorcycle Ride for Dad, Ed Jonher, était très heureux de voir autant de participants.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

« En 2007, j’ai été diagnostiqué d’un double cancer des reins et de la prostate qui ont été traités avec succès. C’est le cas pour 90 % des cancer de la prostate qui sont diagnostiqués tôt. »

— Une citation de  Ed Jonher, porte-parole de Manitoba Motorcycle Ride for Dad

Selon la Société canadienne du cancer, un Canadien sur huit sera atteint d’un cancer de la prostate au cours de sa vie et un sur 29 en mourra. Le cancer de la prostate est le second cancer le plus répandu chez les hommes au Canada, après le cancer de la peau.

Bien qu’une partie de l’argent collecté aille à la recherche, l’organisme Manitoba Motorcycle Ride for Dad tient donc également à utiliser la collecte pour éduquer et informer les hommes sur l’importance de faire chaque année un examen de contrôle.

Une mobilisation importante

Le rassemblement était également soutenu par les services de police et de pompiers de la capitale manitobaine. Pour le président de l’Association de la police de Winnipeg et coprésident de Manitoba Motorcycle Ride for Dad, Maurice Sabourin, l’examen de contrôle n’est pas prescrit assez automatiquement par les médecins.

Il pense qu’en l’absence de symptômes, encore trop de docteurs trouvent inutile de procéder à un examen clinique ou de prescrire un test PSA, le test détectant l'antigène spécifique au cancer de la prostate. Pourtant, parmi les hommes que j’ai rencontrés, beaucoup n’avaient pas de symptômes lorsqu’ils ont été diagnostiqués.

Pour lui, éduquer les hommes à demander ces tests de dépistage est important.

Chargement de l’image

Judy Werestiuk et son mari font partie des quelques 1300 motocyclistes réunis pour ce 14e défilé, selon les organisateurs.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Beaucoup ont pris part à l'événement car ils ont été touchés de près ou de loin par la maladie.

Pour la participante Judy Wererstiuk, c’est sa manière de militer pour continuer de faire avancer la recherche. « Mon frère a été diagnostiqué il y a 22 ans et a survécu, mais c’est important de continuer de se mobiliser », précise t-elle.

Son mari, Terry, avait hâte d’enfourcher sa motocyclette. C’est vraiment bon de retrouver tout le monde, disait-il alors que le défilé était sur le point de commencer.

Après le coup d'envoi donné au centre commercial Polo Park samedi matin, le convoi, escorté par la police sur une partie du défilé, est passé par Assiniboia Downs, Selkirk et Gimli, pour revenir en milieu d'après-midi à son point de départ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !