•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Heather Stefanson souhaite une amélioration du salaire minimum au Manitoba

Chargement de l’image

Plus de 23 000 travailleurs sont payés au salaire minimum ou moins au Manitoba, selon des données de 2021.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson, souhaite que la province soit compétitive par rapport aux autres endroits au Canada en ce qui concerne les salaires ouvrant ainsi la porte à l’amélioration du salaire minimum.

D’ailleurs, le gouvernement présentera dès lundi un projet de loi à l’Assemblée législative destiné à améliorer le salaire minimum.

Le Manitoba offre actuellement un salaire minimum de 11,95 $ l'heure. D’ici le 1er octobre, il sera indexé à l’inflation pour atteindre 12,35 $, soit une hausse de 40 cents.

Même si nous avons indexé notre salaire minimum à l'inflation, je pense que nous avons pris un peu de retard par rapport aux autres provinces et nous voulons donc nous assurer que nous ne prenons pas de retard à cet égard.

Chargement de l’image

La première ministre du Manitoba souhaite une amélioration du salaire minimum dans la province et son gouvernement déposera un projet de loi dès lundi à l’Assemblée législative.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Plus tôt ce mois-ci, la première ministre avait pourtant semblé aborder la question avec un peu de légèreté en laissant entendre que les salaires des employés les moins rémunérés de la province augmentaient d’eux-mêmes.

J'ai parlé à plusieurs industries différentes qui ont des difficultés à trouver de la main-d'œuvre […] C'est une question d'offre et de demande. À l'heure actuelle, je soupçonne que très peu paient le salaire minimum, a-t-elle déclaré aux journalistes le 9 mai 2022.

Interrogée vendredi sur les raisons de son changement de cap, Mme Stefanson a souligné que son souhait est que le Manitoba soit compétitif par rapport aux autres provinces.

Urgence

Au Manitoba, plus de 23 000 travailleurs gagnaient le salaire minimum ou moins en 2021, selon les données de Statistique Canada demandées par la Fédération du travail du Manitoba.

Le syndicat souhaite que les travailleurs payés au salaire minimum du Manitoba s'approchent d'un salaire de subsistance plus proche de 15 $ l'heure. 

Jeudi, le ministre du Travail Reg Helwer a reconnu que le coût élevé de la vie a nui au pouvoir d'achat des Manitobains, même si, a-t-il dit, le Manitoba est l’une des provinces les plus abordables au pays.

Nous vivons actuellement une période très incertaine [avec] des pressions inflationnistes , a laissé entendre M. Helwer, tout en restant muet sur les détails entourant le projet de loi. 

M. Helwer a mentionné la tenue de nombreuses discussions au cours des derniers mois sur l'économie et le salaire minimum.

Toutefois, il a souhaité que la province maintienne la prévisibilité de la hausse des salaires.

Certaines provinces poursuivent leur processus de prévisibilité, d'autres utilisent une approche plus politique. Nous pensons au Manitoba que la prévisibilité est bonne à la fois pour les syndicats et la direction des petites entreprises , a-t-il dit.

Le gouvernement conservateur a adopté en 2017 une loi visant à indexer le salaire minimum au taux d'inflation. 

Taux horaire du salaire par province au 1er mai 2022

  • Alberta :15,00 $. En vigueur depuis le 1er octobre 2018. 
  • Colombie-Britannique 15,20 $. En vigueur depuis le 1er juin 2021. Le salaire minimum sera porté à 15,65 $ le 1er juin 2022. 
  • Manitoba : 11,95 $. En vigueur depuis le 1er octobre 2021. Le salaire minimum sera porté à 12,35 $ l’heure au Manitoba le 1er octobre 2022. Il est à noter qu’il est indexé annuellement à cette date en fonction du taux d’inflation. 
  • Nouveau-Brunswick : 12,75 $. En vigueur depuis le 1er avril 2022. Le salaire minimum sera porté à 13,75 $ le 1er octobre 2022. 
  • Terre-Neuve-et-Labrador: 13,20 $. En vigueur depuis le 1er avril 2022. 
  • Nouvelle-Écosse : 13,35 $. En vigueur depuis le 1er avril 2022. La Nouvelle-Écosse est en train de mettre en œuvre un plan en cinq étapes qui lui permettra de porter progressivement le salaire minimum à 15,00 $ l’heure le 1er avril 2024. Le calcul du salaire de base reviendra à la formule de l’indexation annuelle sur l’inflation (plus un supplément de 1 %) le 1er avril 2025.
  • Ontario : 15,00 $. En vigueur depuis le 1er janvier 2022. Le taux général du salaire minimum en Ontario sera porté à 15,50 $ l’heure le 1er octobre 2022. 
  • Île-du-Prince-Édouard : 13,70 $. En vigueur depuis le 1er avril 2022. En savoir plus (en anglais).
  • Québec : 14,25 $. En vigueur depuis le 1er mai 2022. 
  • Saskatchewan : 11,81 $. En vigueur depuis le 1er octobre 2021. Le salaire minimum est indexé le 1er octobre de chaque année en fonction de l’Indice des prix à la consommation. En savoir plus (en anglais).
  • Yukon : 15,70 $. En vigueur depuis le 1er avril 2022. Le salaire minimum est indexé le 1er avril de chaque année en fonction de l’Indice des prix à la consommation. En savoir plus.
  • Territoires du Nord-Ouest: 15,20 $. En vigueur depuis le 1er septembre 2021. Le salaire minimum dans les Territoires du Nord-Ouest est examiné par un comité tous les deux ans.
  • Nunavut : 16,00 $. En vigueur depuis le 1er avril 2020. Le salaire minimum est indexé le 1er avril de chaque année en fonction de l’Indice des prix à la consommation. 

Source: Conseil canadien du commerce de détail

Avec les informations de Ian Froese

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !