•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle s’arrête à Matane

Chargement de l’image

Le Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle s'arrête à Matane. En raison de la pluie, le spectacle aura lieu à l'intérieur du Colisée Béton Provincial.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Chargement de l’image

Après deux années de pandémie, les jeunes artistes de l'Est-du-Québec se retrouvent enfin en chair et en os à Matane samedi soir pour un spectacle gratuit, un des six événements du Rendez-vous panquébécois (RVPQ) de Secondaire en spectacle prévus cette année.

En temps normal, entre 800 et 1000 jeunes se rassemblent au même endroit pour prendre part au RVPQ de Secondaire en spectacle, mais la pandémie a forcé l'organisation à revoir cette formule.

En 2020, l'événement avait dû être carrément annulé. En 2021, il avait eu lieu sous forme virtuelle.

Cette année, au lieu de tenir l'événement à Laval pendant quatre jours, on se déplace et on va à la rencontre des jeunes dans les régions. C'est notre version COVID du Rendez-vous panquébécois, indique la directrice générale adjointe de la Corporation Secondaire en spectacle, Gabrielle Thériault.

Chargement de l’image

Gabrielle Thériault est directrice générale adjointe de la Corporation Secondaire en spectacle.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

On se promène avec l'équipe du Mixbus Studio, un autobus scolaire qui a été transformé en scène mobile, précise-t-elle.

Les spectacles ont donc lieu sur la scène aménagée sur le toit du Mixbus Studio.

« Rendu ici, on a les gagnants des finales régionales qui viennent nous montrer leur talent. C'est un rendez-vous culturel, il n'y a plus de compétition et on profite du talent de tout le monde. »

— Une citation de  Gabrielle Thériault, directrice générale adjointe de la Corporation Secondaire en spectacle

Cette année, un total de 800 jeunes participants prennent part à l'un ou l'autre des six arrêts de l'événement au Québec. Ce chiffre comprend les artistes, les organisateurs, les techniciens et les animateurs en plus des participants libres.

Ce sont des jeunes qui n'ont peut-être pas gagné leur finale régionale mais qui ont participé à Secondaire en spectacle et qui viennent suivre des formations, voir les spectacles et connecter avec d'autres jeunes comme eux, explique Mme Thériault.

Une renaissance pour les jeunes artistes

Après deux années plutôt particulières, Nassim Naili ne cache pas sa joie d'être de retour sur scène.

Chargement de l’image

Nassim Naili, de Havre-Saint-Pierre, en est déjà à sa troisième participation à Secondaire en spectacle.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Ce musicien de Havre-Saint-Pierre en est déjà à sa troisième participation à Secondaire en spectacle. Pour le spectacle à Matane, il prévoit interpréter un morceau de bossa nova jazz, un genre musical brésilien, à la guitare classique.

Ça vient me chercher. Mes origines algériennes parlent quand je joue de la guitare classique. J'aimerais transmettre ça au public, explique-t-il.

« C'est une renaissance. Pouvoir revivre l'expérience sur scène avec d'autres musiciens, jammer comme on fait et retrouver un public, c'est vraiment exceptionnel. »

— Une citation de  Nassim Naili, musicien de Havre-Saint-Pierre

Les jeunes ont aussi l'occasion d'expérimenter de nouvelles formes artistiques.

Chargement de l’image

Les jeunes participants ont aussi eu l'occasion de prendre part à différents ateliers à l'école secondaire de Matane.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Par exemple, Leïa Gravel, une interprète de Baie-Comeau qui prend part au RVPQ comme participante libre, a suivi un atelier sur l'humour samedi.

J'adore! Je rencontre des nouvelles personnes, je vis des nouvelles expériences. Je suis pas mal ici pour avoir du plaisir. Je n'ai jamais fait ça avant et ça me permet encore plus de plonger dans ma passion et de la vivre avec d'autres personnes, lance-t-elle.

De leur côté, les jeunes techniciens de scène Émile Dionne, de La Pocatière, et Nathan Boucher, de Mont-Joli, ont installé les éclairages sur la scène du Mixbus Studio en vue du spectacle de samedi soir.

« C'est vraiment créatif. Ils nous apprennent plein de choses, on rencontre de nouvelles personnes, c'est vraiment super. »

— Une citation de  Émile Dionne, technicien de scène de La Pocatière
Chargement de l’image

Nathan Boucher (au centre) et Émile Dionne (à droite) ont pu parfaire leurs connaissances sur les techniques de scène.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

On a placé les fils pour l'éclairage pour ce soir, on a attaché les fils pour que ça fasse beau et que ce soit bien propre, explique Nathan. On apprend des nouvelles choses, comment la technique fonctionne et tout. Ça prend vraiment de la justesse pour que tout marche sur une scène.

Il se réjouit aussi d'avoir pu former de nouveaux liens d'amitié, notamment avec Émile.

Le spectacle qui devait avoir lieu à 19 h 30 à l'extérieur de l'école secondaire de Matane aura finalement lieu au Colisée Béton Provincial en raison des conditions météo.

Le finaliste madelinot de Star Académie Éloi Cummings sera notamment du spectacle, sans oublier le groupe Irène ainsi que les artistes David Marin, Mylène Vallée et Véronique Bilodeau.

Avec les informations de Jean-François Deschênes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !