•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place au 18e Festival des guitares du monde en Abitibi-Témiscamingue

Chargement de l’image

Le Festival des guitares du monde en Abitibi-Témiscamingue a lieu à Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Radio-Canada

Le 18e Festival des Guitares du Monde en Abitibi-Témiscamingue (FGMAT) s'amorce ce samedi à Rouyn-Noranda.

Du 28 mai au 4 juin, 15 grands spectacles seront donnés en salles en plus des concerts en plein air et d'autres spectacles à l'heure du midi.

Le festival a aussi une nouveauté cette année avec le projet Guitareville-Quartier musical et sa programmation prévue dans des établissements du quartier du Vieux-Noranda.

Venez vive le festival avec nous autres [...] avec des artistes exceptionnels. Et puis oui, il y a d'autres activités, les spectacles sur l'heure du dîner, à tous les midis on aura des spectacles. Beau temps, mauvais temps. Ce sont plutôt des artistes régionaux, mais de belles découvertes à faire, puis à redécouvrir aussi. Des artistes qu'on connaît bien parce qu'ils sont de la région. On a cette année créé le guitareville. Alors on fait un petit Nashville dans le quartier du vieux Noranda pendant trois jours, les trois derniers jours du festival, lance le président Jean Royal.

La chanteuse acadienne Édith Butler sera sur scène ce dimanche soir au Centre des congrès de Rouyn-Noranda.

Elle signe ainsi un retour à Rouyn-Noranda après une trentaine d'annéee d'absence.

C'est un festival extraordinaire et je pense ça fait 30 ans que je ne suis pas allée en Abitibi-Témiscamingue, dit-elle. J'ai vraiment hâte de revenir dans la région, ajoute la légende de la chanson acadienne qui promet un spectacle extraordinaire avec son plus récent album.

Plusieurs artistes de renoms sont aussi de la partie, comme Tommy Emmanuel, Zachary Richard, Richard Smith Geneviève Racette ou encore The Lost Fingers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !