•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un comité établira les règles de la course à la succession de Jason Kenney

Chargement de l’image

Jason Kenney a annoncé sa démission à la suite de l'annonce du résultat du vote de confiance dont il a fait l'objet le 18 mai 2022.

Photo : La Presse canadienne / Dave Chidley

Radio-Canada

Le Parti conservateur uni de l’Alberta a nommé un comité de 12 personnes pour établir les règles de la course à la direction du parti à la suite de la démission de Jason Kenney.

Le parti indique également qu’il n’acceptera plus de paiement de cartes de membre en argent comptant à compter de 17 h le mercredi 1er juin afin d’assurer l’intégrité du vote.

La personne qui sera élue remplacera Jason Kenney comme chef du parti et comme premier ministre de l’Alberta.

Dans un communiqué publié vendredi soir, le parti indique que l’avocat spécialisé en droit du travail David Price sera à la tête du comité.

Voici les noms des autres membres qui ont le droit de vote :

  • les présidents d’associations de circonscription Casey DesChamp, Larry Spagnolo, Tim Heger et Ron Young;

  • les anciens députés fédéraux Devinder Shory et Rick Casson;

  • l’ancienne mairesse de Whitecout, Maryann Chichak;

  • l’ancien président du parti, Ryan Becker.

Ils sont accompagnés de trois membres sans droit de vote :

  • la présidente du parti, Cynthia Moore;

  • le directeur des finances, Maxwell DeGroat;

  • le vice-président à la réglementation et aux politiques, Joe Friesenhan.

Le comité doit déterminer les règles et les procédures à respecter durant la course à la chefferie, ce qui inclut le calendrier de déroulement, les conditions de participation, le mode de scrutin et la nomination du directeur du scrutin.

Selon les règles actuelles, l'élection du prochain chef du parti doit se faire par scrutin préférentiel et chaque membre du parti compte pour une voix.

Processus mis en doute

L’intégrité des dernières activités liées à la chefferie du parti a été mise en doute par des opposants de Jason Kenney.

La dernière activité en liste est le vote de confiance qui a conduit à la démission du premier ministre. Ses opposants ont manifesté leur inquiétude en constatant qu’environ 4000 cartes de membre ont été achetées avec seulement six cartes de crédit, ce qui les a conduits à parler d’achat massif de cartes de membre par le clan Kenney. Élections Alberta a ouvert une enquête sur ces achats.

L’élection même de Jason Kenney à la tête du parti, en 2017, fait toujours l’objet d’une enquête de la Gendarmerie royale du Canada.

Jusqu’à maintenant, deux anciens chefs du Parti Wildrose se sont dits intéressés à succéder à Jason Kenney, soit la personnalité médiatique Danielle Smith et l’actuel député conservateur uni de Fort McMurray-Lac La Biche, Brian Jean.

Avec les informations de Janet French

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !