•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Salon de la famille de l’Abitibi de retour cette fin de semaine

Une cinquantaine d'exposants étaient présents lors du premier Salon de la famille écoresponsable. Ici, une petite fille accompagne sa mère, qui regarde des sous-vêtements.

Une cinquantaine de kiosques sont présents au Salon de la famille à La Sarre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Salon de la famille de l’Abitibi se tient cette fin de semaine à l’aréna Nicol Auto de La Sarre.

L'événement n'a pas eu lieu les deux dernières années en raison de la pandémie.

Pour ce 5e salon, plus de 50 kiosques présentant des produits et services offerts aux familles vont accueillir les visiteurs.

Il s'agit de commerces, artisans et organismes de la région en lien avec la maternité et la paternité et les familles ayant des enfants de 0 à 12 ans.

La présidente du comité organisateur Joannie Lemieux s'attend à une affluence importante du public durant cette fin de semaine.

Au départ la première édition ce qu'on voulait c'était de faire connaitre les organismes, les artisans, les commerces d'ici qui offrent des produits et services pour les enfants, parce qu'on trouve que c'est un événement qui n'existe pas ici en région. Aussi on voulait offrir des informations, des spectacles et des choses comme ça pour les familles, et aussi notre objectif c'est de rendre ça complètement gratuit pour offrir la possibilité à toutes les catégories de familles de pouvoir venir et profiter de cet événement, explique Joannie Lemieux.

Elle ajoute que l'objectif est aussi de faire connaître les commerces de la région et pour encourager l'achat local.

On veut les faire connaitre pour que les gens achètent ici et qu'ils arrêtent d'acheter sur Internet ou les grands commerces de détail. Notre objectif est donc de les faire connaitre et que les gens encouragent l'économie locale, dit-elle.

En plus des conférences et des spectacles, il sera aussi possible de voir de près les véhicules ses services d'urgences sur place.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !