•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa investit dans les refuges pour femmes fuyant la violence

Chargement de l’image

Le ministre Ahmed Hussen a indiqué que le financement servira un peu partout au pays, notamment au Nunavut, en Saskatchewan et au Québec.

Photo : The Canadian Press / Adrian Wyld

La Presse canadienne

Le gouvernement fédéral a annoncé un financement pour construire et rénover des centaines de places pour les femmes et les enfants fuyant la violence.

Le ministre du Logement, Ahmed Hussen, a indiqué vendredi que plus de 121 millions de dollars seraient investis par Ottawa pour construire et rénover un total de 430 places dans des refuges et des logements de transition.

Le gouvernement fédéral fait sa part. Y a-t-il encore du travail à faire? Absolument. Et nous nous engageons à le faire, a déclaré M. Hussen en entrevue.

Les projets seront situés partout au Canada, y compris au Nunavut, en Saskatchewan et au Québec.

L'argent provient d'une initiative dans le cadre du fonds national de co-investissement pour le logement, déjà annoncé dans le budget de 2021.

Malheureusement une goutte d'eau dans l'océan

Lise Martin, directrice générale d'Hébergement Femmes Canada, affirme que, même s'il s'agit d'un bon début, ce financement est malheureusement une goutte d'eau dans l'océan pour répondre aux besoins énormes des femmes qui cherchent un refuge sûr.

Des intervenantes ont tiré la sonnette d'alarme sur l'augmentation de la violence domestique depuis le début de la pandémie de COVID-19, ce qui aggrave la pénurie déjà criante de places d'hébergement pour les femmes et les enfants à la recherche d'endroits sûrs où séjourner.

Mme Martin est déçue que le gouvernement n'ait pas renouvelé ce financement dans le budget 2022. Elle aurait souhaité que cette initiative soit reconduite jusqu'à la fin de la Stratégie nationale sur le logement, en 2027-2028.

Lorsqu'on lui a demandé si le gouvernement fédéral avait l'intention de renouveler le fonds, la porte-parole du ministre Hussen, Arevig Afarian, n'a pas répondu directement, mais elle a cité d'autres programmes de la Stratégie nationale du logement qui profiteraient aux femmes.

L'Initiative pour la création rapide de logements, un programme lancé en 2020, créera 10 000 nouveaux logements à travers le pays, dont un tiers soutiendra les femmes ou les mères et leurs enfants, a soutenu Mme Afarian.

Le gouvernement a engagé de nouveaux fonds dans le budget de cette année pour créer au moins 6000 nouveaux logements abordables, avec au moins un quart du financement destiné à des projets axés sur les femmes, a-t-elle ajouté.

Financement direct aux ressources

Le financement annoncé vendredi ira directement aux organisations à but non lucratif qui gèrent les refuges, a précisé le ministre Hussen. Ottawa a aussi la possibilité de s'associer aux provinces et aux territoires ainsi qu'aux organisations directement impliquées dans le travail, a-t-il déclaré. Dans certains cas, ils savent quels sont les besoins, et l'argent circule plus rapidement.

Les gouvernements provinciaux pourraient également ne pas intervenir lorsqu'on leur offre un financement fédéral. En 2020, en Saskatchewan, la ministre de la Condition féminine de l'époque, Tina Beaudry-Mellor, avait admis qu'elle n'était pas au courant de ce que la province laissait de l'argent sur la table et ne profitait pas de certains programmes fédéraux qui auraient permis de créer des fonds pour les refuges.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !