•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premiers ministres de l’Ouest s’accordent sur les transferts en santé

Les premiers ministres de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba et des Territoires du Nord-Ouest en conférence de presse.

La rencontre des premiers ministres de l'Ouest a eu lieu à Regina.

Photo : CBC / Matt Duguid

Chargement de l’image

Le dossier des transferts fédéraux en santé a été l’un des points dominants de cette réunion des premiers ministres de l'Ouest canadien. Ils en ont profité pour discuter des moyens de renforcer la croissance économique de la région.

Le premier ministre de la Saskatchewan, hôte de la rencontre, indique que l'Ouest canadien traverse une période difficile en ce qui concerne les chaînes d'approvisionnement.

Les premiers ministres de l'Ouest doivent faire entendre leur voix lorsqu'il s'agit de discuter des services réels offerts à nos collectivités, tant à l'importation qu'à l'exportation, déclare Scott Moe.

Il juge important que l’Ouest canadien poursuive les discussions avec le gouvernement fédéral sur le maintien et l'expansion des services ferroviaires et des possibilités portuaires.

Les questions liées à l’immigration notamment l’accueil des réfugiés ukrainiens, à la formation et au travail ont été également au centre des débats.

Le dossier des transferts fédéraux en santé, une grande priorité

Les premiers ministres de l'Ouest canadien pressent le gouvernement fédéral d’accorder aux provinces un financement durable des soins de santé. Ils ont réitéré cette demande et réclament des discussions avec Ottawa.

Ils souhaitent qu’Ottawa fasse passer sa part des transferts en matière de santé de 22 % à 35 %, soit 28 milliards de dollars par an.

Lors d'un point de presse vendredi matin, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, et celui de la Colombie-Britannique, John Horgan, ont mis en avant les pressions exercées par la pandémie et l'augmentation subséquente des temps d'attente pour les chirurgies et les diagnostics, pour justifier leur demande.

M. Horgan qu'il est urgent et pressant d'agir en matière de soins de santé. Nous n'avons jamais été à un point aussi critique , fait-il remarquer.

Scott Moe, a déclaré que les annonces récentes du gouvernement fédéral, comme les 2 milliards de dollars pour les attentes en chirurgie, sont les bienvenues et que les accords de financement de trois à cinq ans sont appréciés .

Il précise toutefois que ces annonces ne répondent pas à la demande des premiers ministres. Selon lui, les ententes à court terme n'offrent pas la certitude des coûts qu'implique l'augmentation du transfert.

« Les Canadiens veulent des services de santé durables  »

— Une citation de  Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson, et ses homologues de l’Alberta et du Yukon, respectivement Jason Kenney et Sandy Silver, ont tous abondé dans le même sens.

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a expliqué que les problèmes auxquels sont confrontés les systèmes de santé provinciaux existaient avant la pandémie.

Du côté manitobain, la première ministre Heather Stefanson a rappelé que les systèmes de santé des provinces et des territoires ont chacun des défis uniques et différents. Elle souhaite que le fédéral augmente les transferts en santé, pour permettre aux provinces et territoires d’être libres de choisir eux-mêmes la manière dont l’argent sera distribué.

Ukraine, souveraineté dans l'Arctique et accessibilité

Parmi les autres questions abordées lors de la réunion de vendredi, figurent l'économie, la sécurité énergétique, la guerre en Ukraine et la souveraineté dans l'Arctique.

La question la plus importante pour les Canadiens de l'Ouest est le coût de la vie compte tenu de l'inflation, estime le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney.

Il s'agit d'une crise provoquée par deux choses. Le conflit armé entre la Russie et l’Ukraine, et un manque d'investissement dans le développement de l'exploration pétrolière et gazière au Canada a déclaré M. Kenney.

Les Canadiens ne devraient pas être frappés aussi durement par les prix élevés de l'énergie, a déclaré M. Kenney, faisant référence au fait que le pays dispose d'importantes réserves de pétrole et de gaz naturel.

La première ministre des Territoires du Nord-Ouest, Caroline Cochrane, et le premier ministre du Yukon, Sandy Silver, ont également fait part de leurs préoccupations concernant les répercussions sur l'augmentation du coût de la vie.

La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson, a parlé des réfugiés ukrainiens récemment installés au Manitoba. Nous veillerons à ce que ces personnes qui viennent ici pour trouver refuge aient le soutien dont elles ont besoin pendant leur séjour dans notre pays et notre province.

Les premiers ministres de l’Ouest ont publié un communiqué de presse conjoint pour demander des partages d'information en temps opportun sur l'aide à l'établissement des réfugiés ukrainiens.

Les premiers ministres de l'Ouest ont convenu que l'Arctique est essentiel à la sécurité, à la souveraineté et à la prospérité économique du Canada, et qu'un investissement fédéral important par le biais d'un développement et d'une présence accrus dans les régions du Nord et de l'Arctique est nécessaire pour soutenir des communautés prospères", indique le communiqué conjoint.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !