•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toutes sortes de patates, le nouveau projet musical de Gaetan Benoit

Chargement de l’image

C'est l'artiste fransaskoise Véronique Poulin qui prête sa voix pour la chanson « Toutes sortes de patates ».

Photo : Gaetan Lamarre

Les projets musicaux se poursuivent pour Gaetan Benoit. Cette semaine, le Fransaskois a diffusé sur les réseaux sociaux une nouvelle chanson accompagnée d’un vidéoclip : Toutes sortes de patates.

À travers les paroles de cette composition destinées aux enfants, on y découvre la panoplie de patates qui existent, de la patate pilée à la patate grillée tout en passant par la patate dansante.

La chanson légère et humoristique vise évidemment à divertir le jeune public, mais aussi à lui enseigner du nouveau vocabulaire. L’énumération des différentes patates permet aussi de familiariser l'auditeur à la diversité que l’on retrouve dans notre société.

En raison du cancer dont est atteint Gaetan Benoit, c’est l’artiste fransaskoise Véronique Poulin (Vaero) qui prête sa voix à l’enregistrement.

Bien que le vidéoclip de Toutes sortes de patates soit nouveau, Gaetan Benoit trimballe la chanson dans son baluchon depuis déjà quelque temps.

C'est une chanson que je chantais depuis plusieurs années avec mes neveux, mes nièces, raconte le Fransaskois. C’est juste une chanson à répondre avec laquelle je m'amusais avec les petits, autant dans la famille que dans les écoles.

« Alexis Normand a accepté de m'aider à prendre de très petits croquis de chanson pour enfants et à les développer, les retravailler et les arranger. »

— Une citation de  Gaetan Benoit, créateur

Ce plaisir de chanter et de divertir les plus jeunes se fait d’ailleurs bien sentir avec la participation d’une chorale d’enfants de l’École Héritage de Falher, en Alberta.

C'est énorme pour les chansons d'avoir ces voix d’enfants qui s'amusent pis qui aiment l'expérience, explique l’artiste. On les entend rigoler pis niaiser un peu pis c'est beau.

Chargement de l’image

Le vidéoclip a été tourné dans le sous-sol de Gaetan Benoit.

Photo : Gaetan Lamarre

Pour la réalisation de la vidéo, Gaetan Benoit a fait appel à son ami Gaëtan Lamarre. Pour ce dernier, Toutes sortes de patates représente bien la complicité créative entre M. Benoit et sa conjointe, Katrine Deniset.

De pouvoir créer un clip ensemble avec eux, c’est juste jouer ensemble, affirme le vidéaste. Il n’y a pas de mots pour le décrire… Un énorme bonheur, un énorme plaisir pour moi.

Créer pour les enfants

Avec la diffusion de cette nouvelle chanson, Gaetan Benoit annonce qu’il travaille également sur la sortie prochaine d’un nouveau projet musical pour enfants. Ce dernier regroupera six chansons : quatre nouvelles et deux qui se retrouvent déjà sur son précédent album, L'autre bout du continent.

Après le [premier] album, j'avais encore quelques chansons en poche que je voulais partager, explique le Fransaskois. Mais j’étais pas certain de pouvoir parce que ma santé se détériore ces jours-ci pis je savais que je n'allais pas pouvoir les jouer ou les chanter… Mais j'ai lancé l'appel à des amis…

Et les amis ont répondu à son appel.

Pour accomplir ce nouveau projet, Gaetan Benoit a pu compter sur le soutien et la collaboration d’Alexis Normand, de Véronique Poulin et de Francis Marchildon, et de l’appui du Conseil Culturel Fransaskois

Hommage sur glace

Par ailleurs, la Ville d’Edmonton, où réside M. Benoit depuis quelques années, rendra hommage à ce dernier. Une patinoire sera renommée en son honneur.

C’est un peu gênant, mais c'est un super beau geste de ma communauté que j'accepte évidemment, mais avec beaucoup d'humilité, explique M. Benoit.

Le Fransaskois était de ceux qui aidaient à gérer le lieu. Il avait également participé à la création d’un projet de hockey pour les plus jeunes.

Avec les informations de Raphaële Frigon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !