•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trottinette électrique: l’interdiction de Toronto peu connue, respectée ou appliquée

Chargement de l’image

Les trottinettes électriques sont interdites partout à Toronto, y compris sur les voies cyclables.

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

L'interdiction d'utiliser les trottinettes électriques à Toronto ne semble pas ralentir les utilisateurs.

Les trottinettes électriques sont de plus en plus populaires à Toronto selon des vendeurs et utilisateurs. Pourtant, la ville les a entièrement interdites il y a un an.

Le conseil municipal de Toronto a pris la décision en mai 2021 d’interdire entièrement les trottinettes électriques sur la voie publique, qu’il s’agisse des routes, des trottoirs ou des pistes cyclables.

À l’époque, les élus municipaux affirmaient que l’interdiction de ces véhicules améliore la sécurité et l’accessibilité pour les autres types de mode de transport.

Selon le conseiller municipal James Pasternak, qui siège sur le comité d’infrastructures de la ville, les élus pourraient à nouveau se pencher sur leur légalité au cours du prochain mandat.

« Les projets pilotes fonctionnent bien dans d’autres villes, en Europe ou même San Francisco, il faudra voir ce qui fonctionne ailleurs. »

— Une citation de  James Pasternak, conseiller, ville de Toronto

Il soutient qu’un plan devra toutefois être élaboré pour assurer le maintien de l’accessibilité aux infrastructures pour les autres usagers, et la sécurité de ceux qui choisissent d’utiliser ces nouveaux modes de transport.

Chargement de l’image

Le conseiller James Pasternak siège sur le comité d’infrastructures de la ville de Toronto qui a mis en place l’interdiction.

Photo : Radio-Canada

 Tant que nous n’avons pas un plan pour les inclure de manière sécuritaire et en prenant en considération les besoins de la communauté qui a des enjeux de mobilité et en situation de handicap, je crois que le moratoire est la bonne solution, renchérit le conseiller.

Hors, le copropriétaire du magasin ProSkaters Place au nord de Toronto affirme que les petits véhicules électriques n’ont jamais été aussi populaires.

Chargement de l’image

Pavel Grinshtein affirme que la vente de trottinettes électriques connaît une flambée depuis quelques mois.

Photo : Radio-Canada

Pavel Grinshtein admet qu’il ne demande pas directement aux clients s’ils sont au fait du règlement municipal c’est une assomption qu’ils en ont une idée selon lui.

Au centre-ville de Toronto, à l’intersection des rues Dundas et Spadina, il ne faut que quelques minutes pour constater le passage d’une dizaine de ces trottinettes électriques.

Un des utilisateurs, Tommy, affirme qu’il possède le bolide depuis plus de 7 mois mais ne savait pas que son utilisation est interdite: j’avais entendu parler de limites de vitesse pour les trottinettes mais jamais de leur interdiction.

Chargement de l’image

Des utilisateurs comme Victor Baglione choisissent d’ignorer le règlement municipal.

Photo : Radio-Canada

Victor Baglione, qui s’est lui procuré une trottinette quelques jours plus tôt à peine, savait bien que l’utiliser était interdit mais il choisit de le faire malgré tout.

« Je trouve que ce règlement est absurde. Je l’utilise comme un vélo, sur les pistes cyclables avec un casque. »

— Une citation de  Victor Baglione

Caryma Sa’d choisit, elle aussi, de défier le règlement municipal.

Chargement de l’image

Cette avocate qualifie le règlement municipal de démonstration que le conseil a «perdu le contact avec les citoyens».

Photo : Radio-Canada

L’avocate affirme que celui-ci est incohérent et ébranle le respect que doivent avoir les citoyens pour la loi:

Ce n’est pas l’idéal pour (...) le respect que l’on doit cultiver pour la loi selon elle, qui avance qu’il serait mieux d’implanter des règlements pour gouverner au lieu d’une interdiction

Dans une déclaration, les fonctionnaires de la ville de Toronto réitèrent que les citoyens sont responsables de connaître les règlements en place et de les respecter.

Lors du vote en faveur de l’interdiction, les élus avaient également décidé de mettre en place une campagne de sensibilisation et de mandater la police de Toronto de faire respecter le règlement.

Une affiche en anglais seulement avait en effet été publiée sur les comptes des médias sociaux de la ville à l’été 2021.

Chargement de l’image

La ville de Toronto a publié cette campagne de sensibilisation sur ses plateformes en ligne pour publiciser l'interdiction d’utiliser une trottinette électrique sur les voies publiques.

Photo : Ville de Toronto

Les policiers de Toronto affirment avoir depuis remis 2 contraventions en lien avec l’utilisation de scooters électriques sur la voie publique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !