•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que feront les partisans des Flames de Calgary après leur élimination?

Chargement de l’image

Les Oilers d’Edmonton ont vaincu les Flames de Calgary jeudi soir, les éliminant en cinq rencontres.

Photo : Radio-Canada / Louise Moquin

Les partisans des Flames de Calgary ont connu une grande déception, jeudi soir, lorsque les Oilers d’Edmonton ont éliminé leurs rivaux albertains au cinquième match de la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey. Que comptent faire ces partisans, maintenant que leur équipe n'est plus dans la course?

Selon Austin Hill, un supporteur des Flames, les gens vont maintenant se ranger du côté des Oilers.

Les Canadiens doivent soutenir leurs propres équipes, affirme-t-il.

« Peu importe qui serait dans les séries, quand une équipe locale se fait éliminer, il faut soutenir l'équipe canadienne suivante. C’est la bonne chose à faire. »

— Une citation de  Austin Hill, supporteur des Flames

J'adorerais voir les Oilers et [Connor] McDavid disputer une série éliminatoire, ce serait extraordinaire, ce serait un grand moment pour les Oilers et pour tout le monde en Alberta également, renchérit-il.

Chargement de l’image

Selon Austin Hill, les supporteurs des Flames se rangeront maintenant du côté des Oilers.

Photo : Radio-Canada

Il aurait toutefois espéré que la bataille de l’Alberta dure plus longtemps.

C’est décevant, parce que je travaille hors de la ville et je suis revenu [parce que] je voulais sentir l’énergie de Calgary et être sur la 17e [Avenue] pour sentir l’énergie du Red Mile, dit-il. L’énergie de la ville est tellement bonne, cela a atteint un sommet et, maintenant, cette énergie est partie.

Brian Baker était au match, jeudi soir. Je n'ai pas du tout aimé la fin, dit-il. J'ai donc dû prendre congé, aujourd'hui, pour me remettre de l'angoisse de voir les Oilers continuer.

Chargement de l’image

Brian Baker est fier des Flames. Selon lui, ils ont eu une bonne saison, malgré la défaite contre les Oilers d'Edmonton qui a conduit à leur élimination, jeudi soir.

Photo : Radio-Canada

Brian Baker est néanmoins fier de la saison des Flames. Il aurait préféré que ce soit eux qui se rendent en troisième ronde, mais il se dit tout de même heureux de voir une équipe canadienne y accéder.

Maintenant que son équipe favorite est éliminée, il dit que les prochaines semaines seront plus tranquilles. C’est bien de juste s'asseoir et de regarder le hockey sans être trop investi, confie-t-il.

Chargement de l’image

Pour Thomas Stefoulis, suivre l'équipe sportive locale crée un sentiment d'appartenance.

Photo : Radio-Canada

Thomas Stefoulis vit à Calgary depuis quelques années.

Selon lui, le fait de soutenir l’équipe sportive locale crée un sentiment d’appartenance à la communauté. Donc, si les gens veulent suivre le mouvement, c’est bien correct, dit-il, ajoutant que, généralement, les gens ont tendance à se tourner vers la plus grande équipe une fois que leur équipe locale perd.

Chargement de l’image

Selon la Calgarienne Kate James-Loth, quand les gens supportent vraiment leur équipe, ils ne changent pas.

Photo : Radio-Canada

De son côté, la Calgarienne Kate James-Loth ne regardera pas les prochaines parties. Comme son équipe locale ne joue plus, elle n'y voit plus d’intérêt.

Quand les gens soutiennent vraiment leur équipe, ils ne changent pas, dit-elle.

Avec les informations de Charlotte Dumoulin et Helen Pike

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !