•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une formation destinée aux suppléants au secondaire offerte en ligne par l’UQAT

Chargement de l’image

Réal Bergeron est directeur du Module des sciences de l’éducation à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Chargement de l’image

L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), en collaboration avec 4 autres établissements d’enseignement supérieur, offrira un certificat en accompagnement à l’enseignement secondaire.

Cette formation offerte complètement en ligne permettra de donner une base en pédagogie aux personnes qui font de la suppléance au secondaire.

Dans le contexte de la pénurie actuelle, les centres de service scolaires engagent des suppléants qui viennent de tous les horizons donc, ils ne sont pas formés en éducation pour faire de la suppléance. Alors nous, notre contribution, c’est de les outiller du mieux qu’on peut pour qu’ils puissent mieux agir professionnellement, explique Réal Bergeron, directeur du module des sciences de l’éducation à l’UQAT.

L’UQAT offre déjà une formation semblable pour les suppléants au primaire. D'ailleurs, 1500 personnes de partout au Québec ont déjà suivi cette formation.

Pour le certificat en accompagnement à l’enseignement au secondaire, l’UQAT s’est jointe à d’autres universités pour avoir accès à des professeurs ou chargés de cours spécialisés dans chacune des matières.

Pour l’instant, on va offrir le français, les mathématiques et la science et technologie, dit-il. Ce sont des cours qui ne sont pas équivalents à des cours de baccalauréat, mais ce sont des cours qui ont été savamment été choisis, développés pour outiller des suppléants occasionnels à la leçon.

Certains étudiants au certificat pourraient avoir la piqûre pour l’enseignement. Certains cours pourraient être crédités s’ils s’inscrivent ensuite au baccalauréat en enseignement secondaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !