•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le lac Sébastien déborde et inonde des résidences à Saint-David-de-Falardeau

De l'eau sur un terrain de villégiature.

Le niveau du lac Sébastien est à la hausse et inonde plusieurs terrains.

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

Des résidences de Saint-David-de Falardeau, au nord de Saguenay, sont partiellement inondées en raison de la crue des eaux du lac Sébastien. Des propriétaires s’affairent à retirer l’eau qui s’est infiltrée dans leur sous-sol.

Michelle Chambers est du nombre. Elle possède un chalet dans le secteur depuis une quinzaine d’années avec son mari. Ils ont installé deux pompes, une à l’intérieur et l’autre à l’extérieur, mais elles peinent à suffire.

« On devra jeter plusieurs choses et on devra recommencer le sous-sol à nouveau. »

— Une citation de  Michelle Chambers, résidente du lac Sébastien
Chargement de l’image

Michelle Chambers surveille le niveau de l'eau dans son sous-sol qui monte depuis quelques jours.

Photo : Radio-Canada

La dame ne peut s’empêcher de pleurer en voyant l’eau recouvrir le plancher de son sous-sol. Le couple a essayé d’obtenir de l’aide, mais en vain. La hausse du niveau du lac a fait monter celui de leur nappe phréatique. Une situation similaire s’était produite il y a cinq ans.

Chargement de l’image

Le sous-sol de Mme Chambers est inondé en raison de la montée du niveau du lac Sébastien, à Saint-David-de-Faladeau.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

On a bâti ça ici et on est en train de le perdre. Il n’y a personne de responsable supposément, alors on ne sait pas à qui s’adresser. Les assurances ne veulent jamais payer, explique Mme Chambers.

« Au début on avait un peu le contrôle parce que le lac n’était pas trop haut, mais vendredi, on a perdu le contrôle. »

— Une citation de  Michelle Chambers, résidente du lac Sébastien
Chargement de l’image

Les pluies abondantes ont aussi provoqué le débordement du lac Sébastien, ce qui a forcé la Municipalité à rehausser le chemin.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

La hausse du niveau du lac Sébastien survient au moment où Produits forestiers Résolu (PFR) a décidé d’augmenter la quantité d’eau évacuée à son barrage Betsy, situé en amont du lac. La compagnie maintient que la situation pourrait perdurer encore quelques jours, surtout que de la pluie est encore attendue en fin de semaine.

Le niveau de la rivière Shipshaw toujours élevé

Le débit de la rivière Shipshaw demeure aussi élevé, ce qui entraîne la fermeture du pont sur la route 172 depuis jeudi soir.

Chargement de l’image

Le niveau de la rivière Shipshaw inquiète le ministère toujours des Transports du Québec.

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

D’ailleurs, le ministère des Transports va s’assurer que les quatre voies du pont Dubuc, à Chicoutimi, demeurent ouvertes en tout temps malgré les travaux en cours pour que la circulation demeure fluide même avec les véhicules supplémentaires qui auront à y faire un détour.

Le porte-parole de Résolu, Louis Bouchard, n'est pas en mesure de dire à quel moment la situation reviendra à la normale.

« C’est un peu un jeu d’équilibriste qu’on fait. On ouvre un peu les vannes, on régule les niveaux en amont pour être certain qu’il n’y a pas d’inondation en aval, ce n’est pas une science exacte. »

— Une citation de  Louis Bouchard, porte-parole, Résolu

Louis Bouchard croit que l’entreprise est toujours en mesure de gérer la situation de façon sécuritaire.

L'eau déborde entre Sainte-Rose-du-Nord et Sacré-Coeur

Pendant ce temps, le ministère des Transports a dû fermer une voie au kilomètre 59 sur la route 172 entre Sainte-Rose-du-Nord et Sacré-Cœur en raison du débordement de la rivière Sainte-Marguerite, avant de devoir ensuite fermer complètement la route à la circulation en fin d'après-midi entre les deux municipalités.

Chargement de l’image

La rivière Sainte-Marguerite déborde sur la route 172 entre Sainte-Rose-du-Nord et Sacré-Coeur.

Photo : Gracieuseté d'Étienne Landry-Désy.

Avec les informations de Roby St-Gelais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !