•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau programme de prématernelle annoncé à Terre-Neuve-et-Labrador

Chargement de l’image

Environ 600 places de plus pour la garde d’enfants devraient être disponibles cet automne.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Environ 600 places de plus pour la garde d’enfants devraient être disponibles cet automne dans le cadre du programme de prématernelle annoncé jeudi par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le programme doit être offert dans 35 écoles situées dans 28 communautés.

David Philpott, professeur d’éducation à la retraite et militant de longue date pour l’amélioration des services de garde, estime que c’est un pas dans la bonne direction.

Il se réjouit du fait que le programme sera offert à l’école parce que, dit-il, il faut qu’il soit éducatif.

Objectif de 3100 places

Le programme est créé à l’aide des 247 millions de dollars du gouvernement fédéral annoncés en mars. Il doit être complètement mis en œuvre en 2025-2026 et comprendre au total 3100 places réglementées dans la province par des organismes sans but lucratif, et non par les districts scolaires.

Les familles paieront des frais de 15 $ par jour par enfant en 2022, qui diminueront à 10 $ par jour à compter de 2023.

Le programme sera offert à longueur d’année, y compris durant l’été.

Cependant, David Philpott affirme que la province ne compte pas suffisamment d’éducatrices de la petite enfance, parce que les salaires dans ce domaine sont trop bas.

L’annonce du financement par les deux ordres de gouvernement, en mars, comprenait un investissement unique d’environ 6,4 millions de dollars et plusieurs autres mesures, dont une hausse de salaire des éducatrices au 1er janvier, pour appuyer la main-d'œuvre en ce domaine.

L'objectif est d’augmenter le nombre d’éducatrices de la petite enfance d’au moins 60 % d’ici 2025-2026.

C’est positif, selon David Philpott, mais il recommande au gouvernement de bien veiller sur la qualité du programme et sur la formation des futures nouvelles éducatrices.

Inscriptions à venir dans les prochains mois

Les dates d’inscription au programme seront annoncées par les organismes responsables lorsqu'elles seront établies pour chaque école.

Le ministère de l’Éducation a lancé une demande de soumission, jeudi, à l’intention des organismes établis qui souhaitent participer au programme. La date limite pour déposer une soumission est le 6 juin.

Les premiers endroits ouvriront leurs portes à l’automne 2022 ou à l’hiver 2023 pour tout enfant qui commencera à la maternelle en septembre 2023.

Le ministre Tom Osbourne a indiqué que les écoles ont été sélectionnées avec l’aide des districts scolaires et en tenant compte de la population et de la demande en ce qui concerne l’apprentissage et la garde des enfants en bas âge. Certaines écoles sont prêtes, d’autres ont encore besoin de certaines modifications.

D'après un reportage de Mike Moore, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !