•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

William Fradette à nouveau candidat dans Lac-Saint-Jean pour le Parti québécois

Chargement de l’image

William Fradette s'était porté candidat dans Lac-Saint-Jean pour le Parti québécois, lors de la dernière élection provinciale.

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

William Fradette sera de nouveau le candidat du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Lac-Saint-Jean pour tenter de déloger le député actuel, Éric Girard de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Celui qui est attaché politique du député bloquiste Alexis Brunelle-Duceppe avait terminé au second rang en 2018 avec 31 % des voix exprimées contre 38 % pour le vainqueur.

L'indépendance du Québec est l’une des raisons qui le poussent à se présenter de nouveau.

La raison pourquoi j’y retourne, c’est que je trouve que l’indépendance est une cause qui mérite non seulement de continuer d’être débattue, mais également défendue. C’est ce que je compte faire à titre de candidat du Parti québécois dans Lac-Saint-Jean comme j’ai fait en 2018, a expliqué le candidat lors de l’émission Place publique jeudi.

Selon William Fradette, il a été le seul à déposer sa candidature pour l’investiture dans la circonscription.

Il y avait eu une lutte à trois en 2018. Plus de 500 membres du parti s’étaient alors rassemblés à l’Hôtel Universel, à Alma, lors de l’assemblée d’investiture.

William Fradette avait eu le dessus sur le syndicaliste Marc Maltais et Cynthia Tardif, ancienne attachée politique d'Alexandre Cloutier. Ce dernier avait représenté cette circonscription de 2007 à 2018.

Éric Girard a confirmé la semaine dernière, la veille de la visite du premier ministre, qu’il serait de nouveau sur les rangs.

Pour l’instant, un seul autre candidat péquiste est connu au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, avait annoncé la candidature Patrice Bouchard dans Roberval. Celui-ci est enseignant en science politique et en sociologie au Cégep de Saint-Félicien.

Le seul député péquiste actuellement en poste dans la région, Sylvain Gaudreault dans Jonquière, a annoncé qu’il s’agissait de son dernier mandat. La CAQ a présenté la candidature de Yannick Gagnon pour tenter de lui succéder.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !