•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une personne meurt après une fuite d’ammoniac à Kamloops

Chargement de l’image

Les équipes de secours ont été appelées vers 10 h 30 jeudi pour répondre à une fuite de gaz.

Photo : Radio-Canada / Marcella Bernado / CBC

Radio-Canada

Une personne est morte à la suite d'une fuite d'ammoniac dans une usine de production de glace d’Arctic Glacier, située dans une zone industrielle de Kamloops, en Colombie-Britannique, a confirmé la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Environ 10 autres personnes ont été blessées.

L'incident est survenu vers 11 h, au 790, rue Sarcee Est, dans le secteur du parc industriel Mount Paul.

Quand les équipes d'urgence sont arrivées sur place peu après, elles ont constaté qu’il y avait un nuage d’ammoniac sur le secteur. Le gaz s’était échappé d’une bouteille de l’usine de glace, témoigne le chef adjoint du service d’incendie de Kamloops, Ryan Cail.

L’ammoniac est un gaz toxique incolore, qui dégage une forte odeur. Son inhalation peut être irritante pour les yeux et le système respiratoire à faible quantité, mais il peut être mortel si on y est exposé de façon plus prolongée. Ce gaz est couramment utilisé dans les systèmes de réfrigération mécaniques.

En 2017, trois personnes sont mortes après avoir été exposées à une fuite d’ammoniac dans un aréna de Fernie, dans le sud-est de la Colombie-Britannique.

WorkSafeBc et le Service des coroners de la province enquêtent sur l’incident.

Quatre personnes hospitalisées, des blessés traités sur place

Quatre personnes ont été admises à l’Hôpital Royal Inland en lien avec l’incident, indique la Régie de santé de l’Intérieur. Après avoir reçu des traitements, elles ont pu quitter l’établissement, d’après les autorités sanitaires régionales.

Jeudi, le Service d’urgence de la province avait mentionné que trois personnes avaient été transportées à l’hôpital, deux, dans un état stable, et une, dans un état grave. C’est cette dernière qui est décédée par la suite, ont confirmé la police et les pompiers. 

Ces chiffres sont différents de ceux fournis par la régie de santé de l’Intérieur, car ils tiennent compte uniquement des patients dépêchés à l’hôpital par ambulance. D’autres ont pu s’y rendre par leurs propres moyens. 

Sur les lieux, les équipes d’urgence se sont également occupées de six autres personnes blessées. 

La police est sur les lieux, elle aide au contrôle de la circulation et à l’évacuation tactique. La priorité, c’est la sécurité du public, explique la sergente Crystal Evelyn, porte-parole du détachement de la GRC, à Kamloops

La plupart des zones du secteur ont été rouvertes à la circulation, excepté la zone immédiate près du 700 rue Sarcee, précise-t-elle.

Le maire de Kamloops, Ken Christian, affirme que le risque pour le public est faible s’il ne s'approche pas du secteur en question.

« Merci de vous tenir loin de cette adresse et de laisser les équipes de pompiers et de secours de Kamloops faire leur travail. »

— Une citation de  Ken Christian, maire de Kamloops

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !