•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ensemencement des cultures s’accélère en Saskatchewan, malgré un retard important

Chargement de l’image

L’ensemencement du canola en Saskatchewan n’est pas au même niveau que l’année dernière, selon le rapport hebdomadaire. (archives)

Photo : CBC/Mike Symington

Radio-Canada

L’ensemencement des cultures en Saskatchewan a fait un bond de 19 points de pourcentage, pour s’établir à 52 % des surfaces à la période du 17 au 23 mai.

Dans le rapport hebdomadaire précédent, le pourcentage de cultures ensemencées pour la saison des récoltes était de 33 %.

Malgré cette progression, il y a un retard de 25 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Le rapport des cultures indique que les précipitations reçues durant les 8 derniers jours ont amélioré l’humidité des sols.

Le canola en retard

L’ensemencement du canola n’est pas au même niveau que l’année dernière, selon le rapport hebdomadaire.

L’une des causes est attribuable aux conditions de sécheresse dans les régions du sud-ouest et du centre-ouest de la province.

Pour ce qui est des autres ensemencements de la province, les pourcentages des lentilles, des pois chiches, des pois de grande culture et de blé dur sont les plus élevés.

Dans le rapport hebdomadaire, des dommages ont été recensés en raison d’inondations, de gel au sol, de sécheresse et des altises, une variété de parasites qui peuvent détruire des cultures.

Avec les informations de Geneviève Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !