•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

21 postes d’enseignants supprimés dans la région de Weyburn, en Saskatchewan

Une salle de classe vide.

En tout, 21 postes d’enseignants à temps plein sont visés par cette mesure, ainsi que 11 postes de personnel de soutien, allant de psychologues de l'éducation aux techniciens de bibliothèque et aux concierges. (archives)

Photo : Getty Images/iStock/DONGSEON KIM

Radio-Canada

La Division scolaire publique South East Cornerstone annonce avoir supprimé 21 postes d'enseignants et 11 postes d'employés de soutien à travers ses écoles, en raison de contraintes budgétaires.

Selon la directrice financière de cette division scolaire, Shelley Toth, la décision a été prise pour combler un déficit de 2,5 millions de dollars.

Shelley Toth explique que les dépenses de la Division scolaire publique de South East Cornerstone ont augmenté de façon astronomique, en raison des prix du carburant, de l'assurance et des pièces automobiles.

Elle déplore que le gouvernement provincial n'ait pas augmenté suffisamment les subventions pour compenser l'inflation et l'augmentation des salaires du personnel non enseignant.

En raison de l'augmentation minime que nous avons reçue en matière de financement pour l'année prochaine, le conseil scolaire a pris cette décision difficile, souligne-t-elle.

Selon le budget de cette division scolaire pour l'année fiscale 2022-2023, les assurances ont augmenté de 36 %, et le carburant, de 13 %. Les réparations et l'entretien des autobus coûtent 20 % de plus.

Pour faire face à certaines dépenses, précise Mme Toth, la division scolaire puisera dans son excédent accumulé.

Cet excédent devait servir à financer des projets spéciaux, comme la construction d'un nouveau bureau de la division scolaire et d'autres projets d'investissement. La tirelire finit par ne plus avoir de pièces, c'est ce qui nous inquiète, dit Shelley Toth.

L’impact des suppressions de postes sur le système scolaire

Shelley Toth ajoute que la décision de réduire le personnel d'enseignement et de soutien aura un impact sur les élèves, les ratios par classe passant de 21,75 à 23,75 élèves.

En tout, 21 postes d’enseignants à temps plein sont visés par cette mesure, ainsi que 11 postes de personnel de soutien, allant de psychologues de l'éducation aux techniciens de bibliothèque et aux concierges.

« Nous aimerions garder le plus grand nombre possible d'enseignants dans les classes. »

— Une citation de  Shelley Toth, directrice financière de la division scolaire publique de South East Cornerstone

Un problème à l'échelle de la province

Shelley Toth indique que les divisions scolaires de toute la province font face aux mêmes contraintes financières et à des réductions potentielles de personnel. D'après ce que j'ai compris, d'autres sont en train de faire le même exercice que nous, précise-t-elle.

Pour sa part, le président de la Fédération des enseignantes et enseignants de la Saskatchewan (STF), Patrick Maze, a déclaré qu'une augmentation de 4,7 % du budget de l'éducation de la province aurait aidé les divisions scolaires à conserver des postes.

Patrick Maze s'attend à ce que ces dernières continuent de réduire la masse salariale des enseignants et du personnel de soutien, en dépit de l’augmentation de 1,3 % accordée par la province.

Avec la forte inflation actuelle, je suis assez surpris que le gouvernement n'écoute pas les dirigeants élus, c'est-à-dire les conseillers scolaires, qui indiquent tous qu'ils ne seront pas en mesure d'équilibrer les budgets, dit M. Maze.

Dans une déclaration, le ministère de l'Éducation indique que la division scolaire publique de South East Cornerstone devrait recevoir 95 765 000 $ pour l'année scolaire 2022-2023. Il s’agit d'une augmentation de 1 648 000 $ par rapport à l'année scolaire précédente.

Cette division scolaire est en droit de recevoir 240 534 $ du fonds de soutien ciblé permettant d'embaucher des assistants pédagogiques supplémentaires, précise le Ministère.

Avec les informations de Colleen Silverthorn

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !