•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Homicide à l’usine Tafisa : Mathieu Maheu-Dumont accusé de meurtre prémédité

Chargement de l’image

Le meurtre a été commis à l'usine Tafisa de Lac-Mégantic.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Radio-Canada

Mathieu Maheu-Dumont, cet homme soupçonné d'avoir tué Alexandre Giroux à l'usine Tafisa de Lac-Mégantic en mars dernier, fait maintenant face à une accusation de meurtre au premier degré.

À l'origine, l'homme avait été accusé de meurtre au second degré, mais un nouveau chef a été déposé jeudi au palais de justice de Lac-Mégantic.

Mathieu Maheu-Dumont, âgé de 33 ans, a été déclaré apte à subir son procès en avril.

Chargement de l’image

La victime, Alexandre Giroux

Photo : Facebook

Il ne travaillait plus pour l'entreprise Transport Robert lors des événements. Il avait reçu une sanction disciplinaire de son supérieur immédiat, Alexandre Giroux, trois jours avant l'homicide commis dans les locaux de l'usine.

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) avait d'ailleurs annoncé le déclenchement d'une enquête sur l'intervention de la Sûreté du Québec (SQ) dans ce dossier.

Selon les informations publiées sur le site Internet du BEI, une employée d'une compagnie d'assurance aurait communiqué avec la SQ. Elle aurait parlé avec un policier pour lui rapporter qu'un de ses clients aurait tenu des propos inquiétants, menaçant notamment de s'en prendre physiquement à quelqu'un.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.