•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 1600 places de camp de jour s’envolent en quelques minutes à Trois-Rivières

Chargement de l’image

Des enfants qui jouent.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Cette année encore, les places dans les 17 camps de jour de Trois-Rivières se sont envolées très rapidement. Mercredi soir, 20 minutes après le début des inscriptions, les 1650 places avaient trouvé preneur.

En 2021, 8 minutes avaient suffi pour combler les 1274 places alors disponibles.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs parents ont fait part de leur mécontentement et se sont plaints de ne pas avoir eu la chance d’inscrire leurs enfants.

D’autres ont fait état de problèmes techniques qui auraient nui au processus d’inscription, une information que ne peut confirmer la Ville.

Une liste d’attente a été mise en place et 191 personnes y figurent actuellement. Si une place se libère, les parents en seront informés d’ici le 3 juin.

Le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières Guillaume Cholette-Janson précise toutefois qu’il serait étonnant que toutes ces personnes trouvent une place.

Il faut le dire, par contre, on est encore à la recherche d’animateurs de camp de jour. On en recherche 14 dans les différents camps de jour de la Ville, ce qui permettrait de créer plus d’une centaine de places dans les camps de jour. On ne veut pas créer de faux espoirs avec ça non plus, ajoute-t-il.

Une campagne de recrutement intense a eu lieu au cours du printemps, mais la pénurie de main-d’œuvre se fait ressentir cette année, conclut le porte-parole.

Avec les informations de Charles-Antoine Boulanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !