•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa accorde 42 M$ à deux projets d’Infrastructures au Nouveau-Brunswick

Chargement de l’image

Le gouvernement du Canada accorde jusqu’à 21 millions de dollars à l’administration portuaire de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, pour améliorer notamment sa capacité de grutage.

Photo : Radio-Canada / Julia Wright

Radio-Canada

Le gouvernement du Canada investit 42 millions de dollars pour l’amélioration d’infrastructures servant au commerce dans la région de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

La moitié du financement fédéral, près de 21,2 millions de dollars, est accordée à la Compagnie de chemin de fer du Sud, la New Brunswick Southern Railway de la famille Irving, pour améliorer ses complexes ferroviaires à Saint-Jean et à McAdam. L’entreprise J. D. Irving investit dans ce projet le même montant qu’Ottawa. La somme totale en question s'élève à 42,3 millions de dollars, précise Ottawa.

Une fois les travaux exécutés, les produits transportés pourront être chargés, déchargés et expédiés plus rapidement.

Le reste du financement fédéral est versé à l'administration portuaire de Saint-Jean pour l’aider à améliorer ses capacités en matière de grutage et de mise en cale du fret. L’administration investit 4,2 millions de dollars dans son projet et le gouvernement du Nouveau-Brunswick y consacre 16,8 millions de dollars. La somme totale pour ce projet s'élève aussi à environ 42 millions de dollars.

Des projets utiles à tout le Canada

Le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra, a présenté les investissements de son gouvernement, mercredi, à Saint-Jean, devant une foule d’entrepreneurs et de politiciens. Selon lui, les deux projets vont accroître l’efficacité de la chaîne canadienne d’approvisionnement.

Omar Alghabra a dit croire que tout le monde comprend l’importance de ces projets pour la ville de Saint-Jean, pour ses travailleurs et pour ses autres résidents. Il a souligné que ces projets sont utiles pour tout le Nouveau-Brunswick et tout le Canada.

Chargement de l’image

Le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra.

Photo : La Presse canadienne / Patrick Doyle

Le ministre Alghabra a reconnu que les projets ne seront pas réalisés à temps pour réduire les problèmes actuels d’approvisionnement qui contribuent à l’inflation. Mais il a ajouté que son gouvernement prend d’autres mesures à ce sujet et que le financement qu’il venait d’annoncer va appuyer le commerce à long terme.

Jim Irving, codirigeant de J. D. Irving, a indiqué que la Compagnie de chemin de fer du Sud doit respecter des horaires de livraison très serrés. C’est une question d’heure et de minutes, a-t-il souligné.

Jim Irving a précisé que les améliorations prévues aux deux terminaux comprennent de nouvelles voies ferrées, plus solides, qui peuvent supporter le poids de deux conteneurs superposés sur les wagons.

Avec des renseignements de Jacques Poitras, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !