•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Timberlake vend 100 % de son catalogue de chansons à Hipgnosis

Chargement de l’image

Le chanteur et acteur Justin Timberlake

Photo : Associated Press / Amy Harris

Radio-Canada

Justin Timberlake a vendu les droits de l’ensemble de ses chansons à Hipgnosis Song Management, a annoncé l'entreprise britannique jeudi. La vedette pop devient ainsi le dernier d’une longue liste d’artistes de renom à céder à la frénésie des ventes de catalogues musicaux.

Hipgnosis, qui a été créé par le natif du Québec Merck Mercuriadis, détient donc désormais 100 % des droits sur les chansons composées et écrites par Timberlake, dont ses mégasuccès en solo Cry Me a River, SexyBack et Rock Your Body, mais aussi des titres qu’il a créés lorsqu’il était dans NSYNC, comme Bye Bye Bye.

La transaction a été conclue pour le compte de Hipgnosis Songs Capital, un partenariat entre Hipgnosis Song Management et la société d’investissement privé Blackstone.

Les détails de l’entente n’ont pas été dévoilés, mais selon le Wall Street Journal, des sources au courant de l’affaire estiment la valeur de l’achat à plus de 100 millions de dollars américains (128 millions de dollars canadiens). Le quotidien américain ajoute que l’entente ne couvre pas les futures sorties de Timberlake.

Je suis très excité de m’associer avec Merck [Mercuriadis] et Hipgnosis; il accorde de l’importance aux artistes et à leur travail créatif, et il a toujours été un fervent défenseur des compositeurs et compositrices, a affirmé Justin Timberlake.

Merck Mercuriadis, né à Schefferville, a bouleversé l’industrie musicale depuis qu’il a fondé Hipgnosis, en 2018. Établie à Londres, l'entreprise est l’une des plus actives dans le domaine de l’acquisition de droits musicaux, avec un catalogue qui dépasse les 60 000 chansons.

L’an dernier, Neil Young a mis la totalité de ses 1180 compositions à la disposition de Hipgnosis, partageant avec cette dernière la moitié des revenus provenant des droits. Quelques mois plus tard, l'entreprise a aussi acquis le catalogue complet des Red Hot Chili Peppers, une transaction estimée à près de 140 millions de dollars américains (179 millions de dollars canadiens).

Avec les informations de Variety, Rolling Stone, et CNBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !