•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au Manitoba, l’élection partielle à Thompson ne se jouera qu’entre deux candidats

Chargement de l’image

Le décès de la députée néo-démocrate Danielle Adams dans un accident de voiture a déclenché l'élection partielle dans Thompson.

Photo : Nouveau Parti démocratique du Manitoba

Chargement de l’image

Les électeurs de Thompson auront le choix entre deux candidats seulement lors de l’élection partielle du 7 juin.

La période pour déposer une candidature est en effet terminée, a annoncé Élections Manitoba cette semaine.

Charlotte Larocque représentera le Parti progressiste-conservateur, et Éric Redhead, qui est le chef de la Première Nation Shamattawa, est le candidat du Nouveau Parti démocratique (NPD).

Le Parti libéral a décidé de ne pas présenter de candidat pour cette élection, par respect pour la députée néo-démocrate Danielle Adams, morte dans un accident de la route le 9 décembre, à 38 ans.

Le vote par anticipation débute samedi

La circonscription s’étale sur un territoire immense dans le nord de la province, de Flin Flon, à l’ouest, jusqu’à Keewatinook, à l’est. Elle est, traditionnellement, acquise au Nouveau Parti démocratique depuis 1969.

À deux reprises, toutefois, le NPD a perdu la circonscription au profit du Parti progressiste-conservateur.

Si le jour de l’élection est fixé au 7 juin, le vote par anticipation est possible dès samedi, et ce, jusqu’au 4 juin. Les heures et jours exacts d’ouverture des bureaux de scrutin sont publiés sur le site d’Élections Manitoba (Nouvelle fenêtre).

À l’heure actuelle, les progressistes-conservateurs détiennent 36 des 57 sièges de l’Assemblée législative. Le NPD en a 17, et les libéraux occupent 3 sièges.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !