•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du fumier déposé devant le bureau du premier ministre John Horgan

Chargement de l’image

Selon la GRC, les responsables de cette action sont des militants du mouvement Save Old Growth.

Photo : Oli Herrera/CHEK

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête après qu’un groupe de personnes a déposé du fumier et des affiches devant les portes du bureau de circonscription du premier ministre John Horgan à Langford, en Colombie-Britannique.

Selon un communiqué de presse de la GRC, l’incident s’est produit vers 9 h, mercredi matin.

La police croit que les responsables sont des militants du mouvement de protection des forêts anciennes Save Old Growth.

Dans une déclaration publiée sur son site web, l’organisation revendique cette action et compare les politiques du gouvernement Horgan à du fumier.

Zain Haq, un des cofondateurs du groupe de protestation, soutient dans un courriel que la majorité des résidents veulent que le gouvernement interdise l'exploitation des forêts anciennes. Mais, si le premier ministre refuse de mettre en œuvre la volonté du peuple, alors nous pouvons nous attendre à ce que les gens s'engagent dans des actions directes non violentes , ajoute-t-il.

Par voie de communiqué, le ministre de la Sécurité publique, Mike Farnworth, déclare de son côté que, si les manifestations pacifiques font partie de la société démocratique, vandaliser des biens, empêcher les gens d'accéder aux services et harceler les entreprises locales est un comportement déplorable.

Save Old Growth prévient que d’autres actions sont prévues à partir du 13 juin.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !