•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conseiller de Fort McMurray réprimandé pour ses commentaires sur les Autochtones

Chargement de l’image

De nombreuses personnes ont réclamé la démission de Shafiq M. Dogar en raison de ses commentaires sur les Autochtones.

Photo : VoteDogarShafiq.com

Radio-Canada

Un conseiller municipal de Fort McMurray pour la région de Wood Buffalo a été réprimandé pour sa conduite mardi. Shafiq Dogar faisait l'objet de plaintes formelles, notamment à la suite de commentaires désobligeants sur les Autochtones.

Six plaintes ciblent M. Dogar pour ses commentaires au sujet d'Autochtones lors d’une rencontre sur le budget municipal, en février.

Le lendemain de cette rencontre, le Conseil tribal de l’Athabasca a demandé la démission de Shafiq Dogar en raison de ses propos haineux. Le maire Sandy Bowman également qualifié ces commentaires d'inacceptables et incorrects .

M. Dogar a contesté cette interprétation de ses propos.

En 2021, deux autres plaintes ont été déposées contre Shafiq Dogar : une première liée à ses interactions avec un employé municipal, et une deuxième, par rapport à ses publications Facebook.

Le commissaire à l’intégrité, Jim Peacock, a reconnu que Shafiq Dogar avait enfreint le code de conduite du conseil municipal. Ce code interdit notamment aux conseillers de parler de façon discriminatoire, d’utiliser un langage agressif ou de dévoiler des informations confidentielles.

Le conseil municipal a voté à l’unanimité pour appliquer les sanctions recommandées par le commissaire à l’intégrité. Shafiq Dogar a quitté la salle lors du vote.

Ces sanctions appellent, entre autres, à retirer M. Dogar des comités municipaux. Elles l’empêchent aussi de représenter le conseil municipal, notamment lors de voyages d’affaires, jusqu’à ce qu’il ait fait une formation de sensibilisation à la réalité autochtone et aux interactions respectueuses.

Le conseil muncipal a aussi adopté une motion de blâme et demandé à M. Dogar de présenter des excuses publiques à la communauté autochtone et non autochtone.

Un expert en gouvernance sera embauché pour appuyer la formation de Shafiq Dogar. L’expert présentera ensuite un rapport au conseil municipal avant que M. Dogar ne soit autorisé à reprendre ses responsabilités.

Shafiq Dogar a présenté des excuses au conseil municipal pour ses comportements.

Le conseiller municipal a dit qu’il avait accepté de suivre des formations, car son anglais mène parfois à des malentendus. Il a présenté ses excuses à tous ceux qu'il a froissés par sa manière de s'exprimer.

Avec les informations de Jamie Malbeuf

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !