•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les files d’attente pour voter pourraient être longues en Ontario le 2 juin

Chargement de l’image

Nombre d'électeurs avaient dû patienter pendant plusieurs heures avant de pouvoir voter dans la circonscription de Spadina-Fort York lors du scrutin fédéral de septembre dernier.

Photo : Radio-Canada / Darek Zdzienicki

Radio-Canada

Il y aura 751 bureaux de scrutin de moins dans la province que lors de la dernière élection provinciale en 2018.

Dans Spadina-Fort York au centre-ville de Toronto, il y aura 75 % moins de bureaux de scrutin qu'en 2018, leur nombre passant de 116 à 29.

Dix autres circonscriptions provinciales font face à une baisse d'au moins 20 % des bureaux de scrutin. Il s'agit de :

  • Don Valley-Nord
  • Timmins
  • Huron-Bruce
  • Cambridge
  • Parkdale-High Park
  • Parry Sound-Muskoka
  • Northumberland-Peterborough-Sud
  • Nipissing
  • Mississauga-Centre
  • Leeds—Grenville—Thousand Islands et Rideau Lakes

Dans Spadina-Fort York, nombre d'électeurs avaient dû patienter plusieurs heures avant de pouvoir voter - même tard le soir pour certains - lors des élections fédérales de septembre dernier, compte tenu du nombre réduit de bureaux de scrutin.

Élections Ontario explique avoir opté pour de plus grands bureaux de vote cette année (Centre Enercare, Metro Hall, des hôtels, etc.) pour faciliter la distanciation physique et promet des mesures pour accélérer le vote.

Ces plus grandes installations sont munies de technologies, contrairement aux immeubles et aux condominiums en 2018, ce qui permettra de rendre le processus de vote plus facile et rapide, selon Jo Langham d'Élections Ontario.

Par exemple, le nom des électeurs pourra être vérifié électroniquement, plutôt que sur des listes en papier.

Le président de l'Association de circonscription du NPD pour Spadina-Fort York, Pranav Bakaraju, craint tout de même que l'attente soit longue et que certains électeurs abandonnent, comme lors du dernier scrutin fédéral.

On ne veut pas que ça se répète, dit-il. Le nombre [de bureaux de scrutin] est préoccupant. La démocratie devrait toujours être accessible.

Vote par anticipation

John Beebe du groupe Democratic Engagement Exchange (échange et engagement démocratique) à l'Université métropolitaine de Toronto incite les électeurs à se prévaloir du vote par anticipation, qui a débuté le 19 mai et qui se poursuit jusqu'au 28, pour un total de dix jours.

C'est beaucoup plus [de jours] que lors de l'élection fédérale et que pour les dernières élections provinciales, note-t-il. C'est une bonne nouvelle pour tous.

Il est possible de voter par anticipation en Ontario de 10 h à 20 h jusqu'au 28 mai.

D'après des informations fournies par Nicole Brockbank de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !