•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chefs du NPD et des verts de retour sur la route

Chargement de l’image

La chef néo-démocrate Andrea Horwath a constaté l'ampleur des dommages causés par la tempête de samedi.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

Les chefs néo-démocrate et vert ont recommencé à sillonner l’Ontario mercredi, après avoir été forcés de s’isoler parce qu’ils avaient contracté la COVID.

Andrea Horwath en a profité pour se rendre à Peterborough, qui a déclaré l’état d’urgence en raison des dommages causés par la violente tempête de samedi.

Je sais que beaucoup de gens se demandent comment ils vont surmonter cette dévastation, comment s’occuper des dommages à leur propriété, de la perte des beaux arbres et des débris un peu partout dans le quartier , a-t-elle déclaré.

La chef néo-démocrate a promis, si son parti formait le gouvernement, d’améliorer le programme d’aide en cas de sinistre, pour que les municipalités puissent recevoir du soutien et que les gens puissent obtenir de l’aide financière plus rapidement.

Plus tôt dans la journée, Mme Horwath avait fait la promotion de mesures proposées par son parti pour améliorer les services en santé mentale offerts aux étudiants du postsecondaire.

Les soins de santé mentale sont des soins de santé à part entière, et nous ne devrions pas avoir à payer pour les recevoir , a-t-elle affirmé, notant que les études au collège, à l’université et dans les écoles de métiers sont des périodes très stressantes pour beaucoup d’étudiants.

Le NPD veut aussi établir des normes provinciales pour réagir aux traumatismes causés par la violence sexuelle.

De son côté, Mike Schreiner a repris la campagne en présentiel à Huntsville, pour parler du programme des verts dans Parry Sound–Muskoka.

Le parti a bon espoir d’y faire élire ici un deuxième député, le candidat Matt Richter. Appelé à commenter la popularité de son parti dans la circonscription, Mike Schreiner a cité le lien étroit des gens avec la nature.

La raison pour laquelle les gens veulent vivre ici, travailler ici, s’y rendre en visite, est la beauté naturelle des lieux, a-t-il dit, et nous avons besoin d’un gouvernement qui va la protéger et la défendre.

Chargement de l’image

Le chef des verts, Mike Schreiner

Photo : Radio-Canada / capture d'écran

La stratégie des verts pour la région comprend des mesures pour améliorer l’éducation et les soins de santé, pour lutter contre les inondations et favoriser la relance des rues marchandes.

Mike Schreiner rappelle qu’il a été le seul à évoquer spontanément la crise climatique lors du débat des chefs; ses rivaux ont dû être questionnés pour aborder le sujet.

Il soutient que son parti propose à la fois de véritables mesures pour lutter contre la pollution climatique, en offrant des solutions aux gens qui s’inquiètent de la hausse du coût de la vie et en préparant l’Ontario pour l’économie verte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !