•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des minimaisons pour les anciens combattants en quête de logement abordable à Winnipeg

Chargement de l’image

Ces minimaisons sont destinées à des vétérans à Edmonton, tandis qu'une initiative du genre est annoncée pour Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Chris Martin

Radio-Canada

De nouveaux logements abordables destinés aux anciens combattants pourraient voir le jour à Winnipeg.

La fondation Homes for Heroes a annoncé, mercredi, qu’elle prévoit 20 minimaisons dans le quartier Transcona, sur le boulevard portant le même nom.

En plus de ces habitations, le Village des anciens combattants Kinsmen comprendra également des services de soutien psychologique, des jardins communautaires et un espace de loisirs, a annoncé la Fondation en conférence de presse.

Le projet a reçu des fonds des trois ordres de gouvernement, ainsi qu’un chèque d’un million de dollars du club Kinsmen de Winnipeg, qui a été remis au président-directeur général de la fondation Homes For Heroes, David Howard.

Je remercie donc tous les résidents de Winnipeg pour leur dévouement, leur soutien et leur amour pour ceux qui ont servi, a déclaré M. Howard.

Dans un communiqué, la fondation Homes For Heroes, indique que les estimations font état d’environ 160 vétérans qui seraient en situation d'itinérance dans les rues de Winnipeg.

En 2021, Logement Manitoba a consulté les Manitobains sur leurs priorités.

Un soutien pour la construction de plus de logements abordables était réclamé, rappelle le député de Brandon-Est et envoyé spécial pour les affaires militaires de la province du Manitoba, Len Isleifson.

Ces priorités reflètent le besoin de certains de nos militaires lorsqu’ils retournent à la vie civile.

La fondation espère lancer les travaux en 2023.

Homes for Heroes a construit des villages similaires pour les anciens combattants à Edmonton et à Calgary, et prévoit d’en construire un autre à Kingston, en Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !