•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saison difficile pour les crabiers de la Côte-Nord

Chargement de l’image

Les pêcheurs ont vu le prix au débarquement fondre depuis le début de la saison. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Radio-Canada

Le prix du crabe est à la baisse. Cela a des effets pour les pêcheurs de crabe des neiges de la Côte-Nord, qui voient leurs projections d'affaires changer de manière importante depuis le début du lancement de la saison de pêche.

Les pêcheurs s'attendaient à recevoir entre 10 et 12 dollars la livre au débarquement ce printemps. Ces temps-ci, ils reçoivent plutôt la moitié de ce montant, soit 6 $ la livre au débarquement.

Avant le début de la saison, on nous annonçait des ventes pratiquement déjà conclues pour l'ensemble du quota ou à peu près. On nous annonçait des prix records au débarquement à 10-12 $ la livre, soutient le directeur général de l'Office des pêcheurs de crabe des neiges de la zone 16, Jean-René Boucher.

Il explique que cette situation peut amener d'importants problèmes financiers pour les pêcheurs de crabes. « Les prévisions avaient été faites avec les prix qu'on nous annonçait d'avance. On budgète les salaires des employés, les dépenses », ajoute M. Boucher.

« Ça peut laisser un gros trou dans le budget. »

— Une citation de  Jean-René Boucher, directeur général de l'Office des pêcheurs de crabe des neiges de la zone 16

Il ajoute que les pêcheurs doivent aussi composer avec les prix du carburant et des appâts qui sont plus élevés qu'à l'habitude.

Selon M. Boucher, la pêche est bonne et se passe bien. Ce serait plutôt la demande qui ne serait pas aussi forte qu'à l'habitude depuis le début de la saison.

C'est certain que les prix élevés ont pu faire peur à certains consommateurs. On en est tout à fait conscients. [...] C'est le prix du marché qui dicte le prix au débarquement. [...] Finalement, le prix du marché n'est pas celui qu'on pensait, poursuit-il.

Chargement de l’image

Malgré le prix moins élevé que prévu offert aux pêcheurs, Jean-René Boucher indique que les prix n'ont pas ou peu diminué à la poissonnerie. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

Malgré le prix moins haut que prévu offert aux pêcheurs, le prix du crabe ne semble pas diminuer en poissonnerie.

Certains pêcheurs ont déjà atteint la limite de leur quota. Pour les autres, la saison devrait se terminer autour du 10 juillet.

Jean-René Boucher soutient qu'il pourrait être bénéfique pour l'industrie du crabe des neiges québécois de diversifier les marchés vers lesquels elle écoule les stocks. Il estime que, comme une grande part du crabe des neiges est écoulée sur le marché américain, ce marché a une grande influence sur les prix.

Le coup d'envoi de la saison 2022 de pêche au crabe des neiges a été donné le 4 avril dernier dans la zone 16.

La zone 16 s'étend de Pointe-des-Monts à Natashquan.

Avec la collaboration de Guylaine Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !