•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un important réseau de trafic de drogue démantelé dans le Grand Montréal

Chargement de l’image

Plus de 6,5 millions de comprimés d’une valeur approximative de 32,5 millions de dollars ont été saisis jusqu’à présent.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a démantelé mercredi un important réseau de trafic et de production d’amphétamines dans le Grand Montréal et plusieurs régions du Québec.

Plus de 6,5 millions de comprimés d’une valeur approximative de 32,5 millions de dollars ont été saisis jusqu’à présent, précise le SPVM, évoquant une enquête amorcée en septembre 2021 par l’équipe antigang de la Division du crime organisé.

Les policiers sont intervenus tôt mercredi matin pour effectuer 28 perquisitions à Montréal, à Laval, dans les Laurentides, en Montérégie, dans le Centre-du-Québec et en Mauricie.

Chargement de l’image

Les enquêteurs se sont intéressés notamment à des entrepôts qui servaient de lieux de production d’amphétamines, de lieux d’entreposage ou des deux à la fois.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Le SPVM qualifie de majeures les perquisitions menées dans l’arrondissement de Saint-Léonard, à Boucherville, à Chambly, à Val-David, à Yamachiche, à Lanoraie, à Sainte-Anne-des-Plaines, à Saint-Hubert, à Sainte-Thérèse et à Belœil.

Les enquêteurs se sont intéressés notamment à des entrepôts qui servaient de lieux de production d’amphétamines, de lieux d’entreposage ou des deux à la fois.

Ces descentes, qui ont mobilisé 280 policiers du SPVM et de la Sûreté du Québec (SQ), ainsi que différents corps municipaux, ont permis l’arrestation de 8 suspects en plus de la saisie de 6,5 millions de comprimés d’amphétamines, de 500  kg de poudre de méthamphétamine et de 6 presses pour la fabrication de comprimés.

Vingt et une armes à feu, des armes de poing pour la plupart, et plus de 300 000 $ en argent comptant ont également été saisis par les policiers.

Francis Renaud.

Francis Renaud, commandant de la Division du crime organisé du SPVM

Photo : Radio-Canada

Le réseau parvenait à écouler pour environ 5 millions de dollars d’amphétamines par semaine dans la province.

En entrevue à Isabelle Richer sur RDI, Francis Renaud, commandant de la Division du crime organisé du SPVM, n’était pas peu fier des résultats de cette opération qui a pris les trafiquants par surprise.

« En nous attaquant aux revenus du crime organisé comme nous avons réussi à le faire aujourd’hui, nous nous attaquons au pouvoir d’achat des criminels, notamment pour faire l’acquisition d’armes à feu. »

— Une citation de  Francis Renaud, commandant de la Division du crime organisé du SPVM

On parle d’un réseau très structuré de production d’amphétamines, d'usines, de laboratoires et d’encapsulage, ajoute le commandant Francis Renaud.

D’autres arrestations suivront lorsque le DPCP aura analysé l’ensemble de la preuve recueillie aujourd’hui, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !