•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yves Montigny est ouvert à être candidat pour la CAQ, mais rien n’est sur la table

Chargement de l’image

Yves Montigny indique qu'il ne poserait pas sa candidature de lui-même pour la CAQ, mais qu'il ne pourrait pas dire non si François Legault lui proposait d'être candidat (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Chargement de l’image

Le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, indique que sa porte n'est pas fermée à une demande de la Coalition avenir Québec (CAQ) si le parti lui proposait d'être candidat dans la circonscription de René-Lévesque aux prochaines élections provinciales.

Toutefois, Yves Montigny indique n'avoir reçu aucune invitation pour l'instant de la part de la CAQ en affirmant aussi qu'il ne sollicitera pas lui-même un mandat au provincial. Le maire soutient n'avoir eu aucune conversation avec François Legault à ce sujet.

Il ajoute vouloir continuer son deuxième mandat comme maire de Baie-Comeau, entamé à l'automne dernier.

« Actuellement, je n'ai pas eu d'invitation du premier ministre du Québec à devenir candidat de la CAQ. Je ne le solliciterais pas non plus.  »

— Une citation de  Yves Montigny, maire de Baie-Comeau

Je suis très heureux comme maire, affirme M. Montigny. Mais vous comprendrez que si le premier ministre du Québec me rencontre et qu'il m'explique qu'à Baie-Comeau, dans la Manicouagan et dans la Haute-Côte-Nord, il y a des projets forestiers, des projets en hydrogène, puis un pont sur le Saguenay qui se dessinent, je vais avoir bien de la misère à envoyer promener le premier ministre du Québec, explique-t-il.

Yves Montigny dit se faire demander régulièrement par les citoyens s'il se présente comme candidat aux élections provinciales.

Les gens me disent : "on le constate actuellement, on a besoin d'aller plus loin, de prendre le relais pour les projets qu'on a développés dans la région, à la fois forestier, mais à la fois en énergie. Pour qu'ils puissent aller plus loin et qu'ils puissent être acceptés par notre gouvernement", rapporte-t-il­.

Une seule candidate de confirmer dans René-Lévesque

Pour l'instant, une seule candidature est confirmée pour la circonscription en vue des élections provinciales de l'automne prochain.

Il s'agit d'Audrey Givern-Héroux qui portera les couleurs de Québec solidaire.

De son côté, le député péquiste sortant, Martin Ouellet, n’a pas encore annoncé clairement ses intentions. Il serait toujours en réflexion à savoir s’il briguera un troisième mandat.

La Coalition avenir Québec et le Parti libéral n’ont pas non plus annoncé de candidat pour cette circonscription de l’ouest de la Côte-Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !