•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réforme municipale : après les noms, les taxes

Chargement de l’image

Le ministre de la Gouvernance locale, Daniel Allain, a présenté le nom des nouvelles entités gouvernementales mercredi, au Centre communautaire d'Irishtown, à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Gilles Landry

Chargement de l’image

Le ministre des Gouvernements locaux Daniel Allain est bien au courant qu'après le choix des noms des municipalités viendra la seconde question brûlante pour les citoyens.

La prochaine étape sera les taxes!, promet-il.

Les budgets des entités

En effet, la prochaine étape de la réforme municipale au Nouveau-Brunswick sera consacrée à la préparation des budgets.

D’ici la mi-septembre, ils seront établis et les citoyens pourront les consulter sur le site du ministère de la Gouvernance locale. C’est également à ce moment-là que les noms proposés seront officialisés dans le règlement.

Contrairement au choix du nom des nouvelles municipalités — qui a largement fait appel aux membres de la communauté — les prévisions budgétaires relèveront davantage de la responsabilité des équipes de transition et des élus actuels. Ce processus se chargera également de revoir les services d’incendie et d'égout, entre autres, assure le ministre Allain.

Il est confiant que ces informations seront rendues disponibles au public avant les élections du 28 novembre, qui concernent les gouvernements locaux fusionnés (57 sur les 77 nouvellement formés).

Pas de date pour le changement des taux d’imposition

Pour l’instant, les taux d’imposition des districts de services locaux ne sont pas modifiés. Le ministre Daniel Allain a laissé entendre que ce dossier fera l’objet de discussions en septembre.

Les directeurs généraux des 12 Commissions des services régionaux seront désignés au cours de l’été. Leur nouveau mandat, qui pourrait comprendre le développement économique, la promotion du tourisme et le transport régional, sera aussi confirmé au cours des prochains mois.

Les nouvelles structures gouvernementales entreront officiellement en vigueur le 1er janvier 2023.

L'année suivante, une Commission municipale indépendante qui sera chargée d'évaluer les préoccupations des gouvernements locaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !