•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’impact de la hausse des prix alimentaires sur le portefeuille des Saskatchewanais

Chargement de l’image

Selon l'organisme Regina Education and Action on Child Hunger, les personnes qui dépendent des prestations sociales sont les plus touchées par la hausse de l'inflation.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

La hausse des prix alimentaires pousse des Saskatchewanais à changer leurs habitudes de consommation. Selon Statistique Canada, les Canadiens ont dépensé près de 10 % de plus pour les aliments en avril dernier, comparativement à la même période en 2021.

Cette hausse arrive au moment où le salaire minimum au pays a augmenté de 3,3 %.

Résidente de Regina, Cecilia Rands doit faire des sacrifices sur le plan alimentaire pour ne pas dépasser son budget.

Cecilia Rands dit qu’elle achète des produits génériques et mange des repas plus légers quand son ex-conjoint a la garde de ses enfants.

« Je dois tenir compte de mes factures et je ne peux pas toujours me permettre d’acheter ce dont j’ai envie. »

— Une citation de  Cecilia Rands, résidente de Regina

Une autre mère de famille de Regina, Crystal Nieviadomy, affirme qu’il est plus difficile de changer les habitudes alimentaires de sa famille, car sa fille de 7 ans est diabétique.

Elle note que les collations riches en hydrates de carbone sont souvent moins chères que les autres, mais que celles-ci ont souvent un effet défavorable sur la santé de sa fille.

Crystal Nieviadomy s’est tournée vers les réseaux sociaux pour demander de l’aide auprès d’autres familles.

« Je sais que nous ne sommes pas la seule famille qui constate qu’on a dépensé 100 $ de plus chaque fois qu’on fait des courses. »

— Une citation de  Crystal Nieviadomy, habitante de Regina

Des dépenses ressenties à plusieurs niveaux

Le copropriétaire du magasin d’alimentation Local and Fresh à Regina, Tim Schultz, affirme que, même si son entreprise vend des produits locaux, le coût de ses opérations grimpe également.

Il ajoute que l'augmentation des prix agricoles contribue à la hausse des prix des produits dans son magasin.

« Les consommateurs dépensent moins et ils doivent choisir quels produits ils vont acheter. »

— Une citation de  Tim Shultz, copropriétaire du magasin d’alimentation Local and Fresh

La banque alimentaire de Regina affirme pour sa part qu’elle a distribué 900 kg d’aliments de plus en mars qu'en janvier.

Avec les informations de Dayne Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !