•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un suspect arrêté, puis libéré, après l’opération policière à l’aéroport de Victoria

Chargement de l’image

Les vols ont repris mardi soir à l'aéroport international de Victoria et la GRC affirme qu’il n'y a plus aucune menace pour le public.

Photo : La Presse canadienne / Chad Hipolito

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) annonce qu’un homme a été arrêté, puis libéré, après l’opération policière à l’aéroport international de Victoria qui a entraîné la fermeture de l’aile des départs et l'annulation d'environ 20 vols mardi.

Les vols ont repris mardi soir, et la GRC affirme qu’il n'y a plus aucune menace pour le public.

Elle précise, dans un communiqué, que des employés de l'aéroport ont communiqué avec le détachement de Sidney-North Saanich après avoir repéré un sac enregistré contenant des articles suspects, ressemblant à des dispositifs incendiaires, au comptoir d'enregistrement des départs, mardi après-midi.

Après une brève enquête, la GRC a placé l'homme à qui appartenait le sac en détention et bouclé une zone de l'aéroport, comme l’ont recommandé les experts en élimination des explosifs.

Alors que l’enquête progressait, la GRC a découvert un deuxième sac appartenant au même individu. Par excès de prudence et en consultation avec les autorités de l'aéroport, elle a décidé de fermer temporairement l'aile des départs pour assurer la sécurité du public.

Après avoir examiné les sacs, les membres du Groupe de l'enlèvement des explosifs (GEE) de la GRC ont déterminé que les articles étaient des explosifs militaires inertes.

L'enquête se poursuit, et le suspect devra comparaître en cour, précise la GRC.

La GRC rappelle aux voyageurs de s'assurer que les articles qu'ils transportent sont autorisés à bord des avions ou qu'ils ont obtenu la permission de voyager avec certains articles, déclare le caporal Andres Sanchez, de la GRC de Sidney-North Saanich.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !