•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philippe Bond plaide coupable à une accusation d’alcool au volant

Chargement de l’image

L'humoriste et animateur de radio, Philippe Bond.

Photo : QuébéComm Télévision inc.

Radio-Canada

Philippe Bond a plaidé coupable pour avoir conduit avec un taux d'alcool qui excède la limite permise.

L'humoriste et animateur radio a reconnu avoir conduit avec une alcoolémie égale ou supérieure à 80 milligrammes d'alcool par 100 millilitres de sang, dans les deux heures suivant le moment où il a cessé de conduire un moyen de transport.

Le tribunal l'a condamné à une amende de 1000 $ et à une interdiction de conduire pendant un an.

L'accusé était présent en salle d'audience, chemise bleue à carreaux, mais n'a pas fait de déclaration.

L'avocat de Philippe Bond, Jean-Daniel Debkoski, a expliqué que son client a été dénoncé par un citoyen qui l'a vu partir en véhicule après avoir consommé de l'alcool, le 31 mars dernier.

À la suite de cet appel, les policiers se sont arrêtés dans deux ou trois hôtels de Rivière-du-Loup avant de le voir arriver avec ses techniciens. Bond a soufflé dans l'appareil, puis a été emmené au poste où il avait un taux de 100 mg d'alcool pour 100 millilitres de sang.

Le dossier avait été transféré de Rivière-du-Loup à Saint-Jérôme, puisqu'il demeure dans ce district.

Avec les informations de Geneviève Garon

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.