•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Abitibi-Témiscamingue invitée à marcher pour la Fondation du rein

Chargement de l’image

Lucie Perreault et Marcel Laflamme, respectivement bénévole et ambassadeur pour la Marche du rein à Rouyn-Noranda, ainsi que Coralie Pedro et Sabrina Lemay, co-porte-parole de la Marche à Val-d'Or.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

La Marche du rein sera de retour en Abitibi-Témiscamingue en septembre, avec des événements à Rouyn-Noranda, Val-d’Or et La Sarre.

L’organisme espère ainsi amasser de l’argent pour répondre aux besoins des quelque 500 personnes qui sont suivies dans un centre de dialyse de la région.

À Val-d’Or, la coprésidence d’honneur a été confiée à Sabrina Lemay et sa fille Coralie. Six mois après avoir fait le don d’un de ses reins à sa fille, Sabrina Lemay veut faire rayonner cette belle histoire et mousser la cause du don d’organes.

Même si Coralie a vécu deux années très difficiles, on se doit de partager la chance d’avoir eu une aussi belle histoire de compatibilité. En bout de ligne, on est extrêmement fières de ce qu’on a vécu, explique-t-elle. Avant l’arrivée de la maladie, on avait peu de connaissances sur l’importance du rein pour un corps en bonne santé. On a aussi réalisé que les dons de reins anonymes peuvent aussi faire une différence et on espère stimuler des gens à aller vers cette voie.

À Rouyn-Noranda, les organisateurs espèrent réunir une centaine de participants et amasser 20 000 $. Le rôle d’ambassadeur a été confié à Marcel Laflamme, greffé depuis 2000 et membre d’une famille durement touchée par les maladies rénales.

Les choses ont beaucoup changé au fil des années, confie-t-il. Quand mon frère est décédé en 1984, il n’y avait rien dans la région et il devait aller à Montréal pour la dialyse. Ça s’est beaucoup développé et on a maintenant deux néphrologues sur le territoire. Il y a des solutions et les gens doivent aussi réaliser qu’on peut vivre avec un seul rein.

La Marche du rein aura lieu le 10 septembre au sentier multifonctionnel de La Sarre, le 17 septembre au Parc botanique à fleur d’eau de Rouyn-Noranda, et le 18 septembre à la Forêt récréative de Val-d’Or.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !