•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Festival rEvolver de Vancouver : 10 ans de théâtre novateur

Chargement de l’image

Le spectacle « Holy Moly » invite le public à créer un cours de danse exercice sur mesure.

Photo : Image fournie par le festival rEvolver

Créé en 2013 par la troupe vancouvéroise Upintheair Theatre, le festival de théâtre rEvolver dont la 10e présentation s'est amorcée cette semaine s’est donné comme mission au fil des années de présenter des œuvres théâtrales audacieuses créées par des artistes canadiens de la relève et en mi-carrière.

Le festival rEvolver est un lieu où on présente des pièces qui repoussent les frontières de la création, souligne Lili Robinson, co-commissaire en résidence du festival rEvolver.

Ce festival se targue d'ailleurs de ne pas avoir peur d'aborder des sujets tabous et de proposer des pièces de théâtre aux formats éclatés et créatifs.

Cette année seulement, le festival qui revient dans une formule hybride après deux ans en ligne, propose entre autres une comédie queer créée par un duo albertain non-binaire, un rituel théâtralisé sur l’amitié et un cours de danse exercice que le public crée au fur et à mesure.

Chargement de l’image

La pièce « Gender? I Hardly Know Them » est une comédie queer créée par un duo albertain non-binaire.

Photo : Mike Tan

Ce festival sert également de plateforme pour aider les artisans du milieu théâtral à atteindre un autre niveau dans leur carrière.

Le [festival de théâtre] Fringe, qui est super, est un bon point de départ pour les artistes de la relève. Le festival rEvolver, quant à lui, est comme l’étape suivante pour ces artistes qui se dirigent vers une production professionnelle, nuance Lili Robinson.

« rEvolver offre un environnement sécuritaire où les artistes peuvent trouver leur propre voix et développer leur art. »

— Une citation de  Lili Robinson, co-commissaire en résidence du festival rEvolver

De plus, les artistes invités du rEvolver bénéficient d'une promotion et d'une visibilité accrues.

Au Fringe, les artistes sont en compétition avec une centaine d'autres artistes. À rEvolver, ils ne sont qu'une quinzaine, précise la co-commissaire en résidence.

Chargement de l’image

Les quatre comédiennes de la pièce « Seethered » explorent comment leur autonomie et leurs douleurs physiques ont été négligées par le système médical.

Photo : Image fournie par le festival rEvolver

Le festival rEvolver accorde également une place importante à la lecture de pièces en chantier.

Pour les dramaturges en mi-carrière tels Chloe Payne qui présente une mise en lecture de sa pièce Roughhousing, ce festival est une occasion unique de se faire entendre et voir.

« Tu dois partager ton travail avec le public pour te développer comme artiste. Ce festival te donne non seulement cette chance, mais aussi celle de te faire voir par les gens de l’industrie. »

— Une citation de  Chloe Payne, dramaturge et comédienne

La dramaturge et comédienne torontoise qui habite Vancouver depuis 2019 en est à sa deuxième participation au festival. L’an dernier, elle a pu travailler au développement d’une autre pièce.

Ce festival nous a donné la chance d’explorer sans devoir arriver à un résultat final. Et nous avons depuis eu des offres pour continuer à développer ce projet, se réjouit la dramaturge.

Chargement de l’image

Chloe Payne présente une mise en lecture de sa pièce « Roughhousing » le 5 juin au festival rEvolver.

Photo : Image fournie par le festival rEvolver

Chloe Payne conclut en disant que ses deux participations ont été des expériences très positives.

J’encourage les artistes qui sont en train de développer une nouvelle pièce de théâtre ou qui souhaitent passer à un autre niveau, de soumettre leur projet au festival rEvolver. Car c’est une étape vraiment importante dans une carrière, confie-t-elle.

Le festival rEvolver est présenté au Cultch de Vancouver du 25 mai au 5 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !