•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Burkina Faso : les corps de 4 mineurs de la firme canadienne Trevali sont retrouvés

L'entrée de la mine de Perkoa.

Les travaux ont été suspendus dans la mine de Perkoa au Burkina Faso le 16 avril après une inondation. La mine appartient à l'entreprise Trevali de Vancouver.

Photo :  (Information Service of the Government of Burkina Faso)

La Presse canadienne

La compagnie minière canadienne Trevali Mining annonce que les corps de quatre travailleurs portés disparus depuis l'inondation, le mois dernier, de sa mine de Perkoa, au Burkina Faso, ont été retrouvés.

Quatre autres travailleurs sont toujours portés disparus. La société minière établie à Vancouver affirme que les équipes de recherche continueront de travailler sans relâche pour les retrouver.

Trevali a déclaré la semaine dernière que les secouristes avaient atteint un refuge situé à 570 mètres sous terre, mais n'avaient trouvé personne à l'intérieur.

Il n'y a eu aucune communication avec les travailleurs disparus depuis que la mine de zinc a été inondée après de fortes pluies qui se sont abattues sur la région le 16 avril.

La société a déclaré qu'elle travaillait en étroite collaboration avec les autorités dans l'enquête sur la cause de l'inondation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !