•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des paniers de fruits et légumes frais livrés à domicile

Chargement de l’image

Un panier de légumes biologiques

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

Chargement de l’image

Des paniers de fruits et légumes frais seront livrés à domicile cet été par une petite entreprise agricole de Saint-Fulgence. La Bricole utilise ce concept pour se démarquer des autres producteurs maraîchers qui offrent les fruits de leurs récoltes dans différents points de cueillette.

Diplômé en Art et technologie des médias au Cégep de Jonquière, Antoine Trudeau, originaire de Mirabel, administre La Bricole avec sa conjointe. Il a choisi de s’établir au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Après avoir réalisé une étude de marché, le couple a conclu que la livraison de paniers à la maison lui permettrait de se tailler une place dans le domaine de la production et la vente de fruits et légumes.

On cherchait un modèle d’affaires qui allait nous permettre de nous distinguer des autres offres de panier qui existent avec des points de cueillette […]. On avait une petite ferme éphémère quand on était à Montréal. On a testé les points de chute et on s’est rendu compte qu’il y avait énormément de perte de temps en attendant les clients dans les points de chute , a-t-il expliqué, en entrevue à l’émission C’est jamais pareil.

Le choix de livrer des paniers directement chez les clients a été mûrement réfléchi. La hausse du prix de l’essence a été prise en compte, tout comme l’augmentation des coûts d’exploitation.

En ce moment, on livre une quantité limitée de paniers et on se trouve à être sur la route seulement une journée par semaine. On avait prévu une hausse du prix du carburant dans notre plan d’affaires , poursuit le copropriétaire de La Bricole.

Les clients de Chicoutimi et de Jonquière peuvent donc s’abonner sur le site internet de l’entreprise. La Baie suivra éventuellement. Antoine Trudeau s’est fixé pour objectif de distribuer une trentaine de paniers par semaine à autant d’abonnés. Quelques places demeurent disponibles, mais elles s’envolent comme de petits pains chauds.

Un kiosque libre-service sera aussi implanté à Saint-Fulgence pour l’achat de fruits et légumes à la ferme. 

Se frayer un chemin

Antoine Trudeau ne croit pas que le marché des paniers maraîchers soit en voie de devenir saturé dans la région. Il estime toutefois qu’il faut faire preuve d’audace pour se tailler une place.

« Si on compare à d’autres régions, on a encore un ratio de panier par famille qui est encore plus faible au Saguenay. On peut croire qu’il y a encore de la place pour des paniers., »

— Une citation de  Antoine Trudeau, copropriétaire, La Bricole

En plus des fruits et légumes, La Bricole offrira aussi du canard à l’automne.

Je viens d’une petite terre agricole de Mirabel où mes parents produisaient de la vente de canard. J’ai eu envie de reproduire le modèle , dit Antoine Trudeau.

Il rappelle que le secteur de Saint-Fulgence est un terreau particulièrement fertile pour l’agriculture puisque, études à l’appui, on y retrouve un microclimat favorable à la culture maraîchère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !