•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Pas le bon moment » pour installer un nouveau canon dans un parc de Moncton

Chargement de l’image

Le canon de 40 mm ne sera pas exposé au parc du Centenaire après un débat au conseil municipal. Il restera entreposé jusqu'à ce qu'on décide ce qu'il en adviendra.

Photo : Ville de Moncton

Radio-Canada

Les conseillers municipaux de Moncton écartent un projet qui visait à installer un canon de navire à l’entrée du parc du Centenaire.

Le conseil a rejeté la proposition d’employés municipaux qui ont présenté un plan d’amélioration de l’entrée du parc de la rue Saint-Georges. On proposait d’y mettre en valeur un canon de 40 mm du navire NCSM Moncton à proximité de l’avion et du tank qui sont déjà installés.

La conseillère municipale Monique LeBlanc est la première à avoir émis des doutes.

Je ne sais pas quel message cela enverrait à nos enfants, se demande-t-elle.

Elle ajoute que le nom du parc a été choisi à l’époque pour souligner le 100e anniversaire de la Confédération et que les Canadiens sont plutôt vus comme des gardiens de la paix.

Le conseiller Shawn Crossman avait aussi des hésitations.

« Il y a beaucoup de douleur et de souffrance dans le monde en ce moment et je crois que ce n’est pas le bon moment. »

— Une citation de  Shawn Crossman, conseiller municipal

Selon un rapport, le canon a été utilisé dès 1943 et a été installé sur le destroyer de la classe Tribal NCSM Athabaskan dans les années 1960 avant d'atterrir sur le navire de défense côtière de classe Kingston Moncton dans les années 1990.

Lorsque le ministère de la Défense l’a déclaré en surplus, il a été offert gratuitement à la municipalité.

Approuvé en 2019

Le conseil municipal a accepté d’exposer le canon en 2019. Il a été remis à neuf et rendu non opérationnel.

On n’avait toutefois pas déterminé à quel endroit il serait installé, et l’objet était entreposé.

Le directeur des parcs de la ville, Dan Hicks, a proposé de le mettre près des artefacts actuels du parc, une proposition rejetée mardi.

Chargement de l’image

Le canon aurait été placé à côté d'un avion CF-100 Mk 5 déjà installé à l'entrée du parc.

Photo : Ville de Moncton

Mais comme le demande le conseiller Charles Léger : où ira le canon?

Qu’est-ce que nous allons faire? Nous ne pouvons pas effacer l’histoire. D’un autre côté, nous n’avons pas de plan pour disposer des objets militaires qui ont un lien avec la ville, a constaté M. Léger.

Des conseillers ont proposé d’offrir le canon à une autre municipalité. Sussex avait obtenu dans le passé un vieux tank de la base des Forces canadiennes à Moncton.

Une patinoire aux dimensions de la LNH

Cette discussion au sujet du canon a eu lieu lors d’une présentation sur la prochaine phase d’amélioration du parc.

Dan Hicks a indiqué que la ville prévoit l’installation d’une patinoire aux dimensions réglementaires de la Ligue nationale de hockey.

Chargement de l’image

Une patinoire aux dimensions de celles de la LNH a été proposée au conseil municipal mardi.

Photo : Ville de Moncton

Une plus petite patinoire existe dans le parc et est destinée aux jeunes enfants, mais en l’absence d’une autre option, elle est souvent occupée par des adolescents ou des adultes.

Cette nouvelle patinoire permettrait d’offrir des espaces séparés pour les patineurs débutants et avancés.

Le coût de cette nouvelle phase de développement est estimé à 1,1 million de dollars. Aucun échéancier n’a été avancé.

Le maire adjoint Bryan Butler s’est opposé au projet, indiquant qu’il y a déjà une patinoire et un espace de patinage au parc du Centenaire et que les besoins sont plus criants dans le nord de la ville.

D'après un reportage de Shane Magee de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !