•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa et Victoria promettent chacun 15 M$ pour les Jeux Invictus de 2025 en C.-B.

Plusieurs ministres autour de personnes de l'équipe du Canada en fauteuil roulant faisant une démonstration de curling

Le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre John Horgan ont assisté à une démonstration de curling en fauteuil roulant.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms/CBC

Radio-Canada

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et celui de la Colombie-Britannique, John Horgan, ont tous deux annoncé mardi une enveloppe de 15 millions de dollars, soit un total de 30 millions de dollars, pour les Jeux Invictus de 2025 qui auront lieu à Vancouver et Whistler.

L’annonce a été faite depuis l'aréna Rogers où aura lieu la cérémonie de clôture. Le chef de la Première Nation Musqueam, Wayne Sparrow, a expliqué que les Jeux olympiques d'hiver de 2010 avaient déjà rapproché les Premières Nations Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh. Justin Trudeau et John Horgan ont quant à eux rendu hommage aux vétérans et aux sports qui sont un vecteur de rassemblement.

« Je pense qu'il est facile de sous-estimer ou presque d'ignorer l'impact qu’Invictus et le sport peuvent avoir sur les membres blessés des Forces armées canadiennes dans leur chemin vers la guérison.  »

— Une citation de  Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Justin Trudeau a expliqué qu'en tant que premiers jeux proposant des sports d'hiver, l'événement sera particulièrement canadien. Il a également annoncé un montant d'un million de dollars en fonds fédéraux pour le programme « Sans limites » qui soutient la participation des anciens combattants canadiens dans les jeux.

Plus de 500 athlètes de 22 nations sont attendus pour concourir en 2025, notamment en ski alpin, ski nordique, skeleton et curling en fauteuil roulant.

Des Jeux pour se reconstruire

Le ministre des Anciens Combattants, Lawrence MacAulay, aime qu’il soit prévu de reconnaître les réalisations et le sacrifice des anciens combattants autochtones partout au Canada et de reconnaître leur histoire militaire.

La ministre du Sport de la Colombie-Britannique, Melanie Mark, s’est quant à elle réjouie du pouvoir de pagayer ensemble et de savoir que les nations autochtones dirigent [ces Jeux Invictus] avec nos anciens combattants.

Celle qui est Nisga'a, Gitxsan, Crie et Ojibway assure que le sport a le pouvoir de guérir. Un sentiment partagé par Natacha Dupuis, qui a passé seize ans dans les Forces armées canadiennes, avec des déploiements en Bosnie et en Afghanistan.

Natacha Dupuis, athlète aux Jeux Invictus 2017, en entrevue à la radio.

Natacha Dupuis a remporté trois médailles d'or et une médaille d'argent lors des Jeux Invictus 2017 à Toronto. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Émue, elle a partagé la perte de deux camarades. À mon retour au Canada [j’ai eu] des symptômes tels que des crises de panique, des insomnies et plus encore, c'est à ce moment-là que j'ai reçu un diagnostic de trouble de stress post-traumatique.

Natacha Dupuis dit s'être reconstruite grâce aux Jeux Invictus qui lui ont permis de rencontrer des amis et de remporter plusieurs médailles.

« Mais les Jeux Invictus ne sont pas une question de médailles [...] il s'agit de progresser dans votre rétablissement au sein d'une communauté qui vous comprend et vous soutient. »

— Une citation de  Natacha Dupuis, vétérane

Nick Booth, de l’organisation True Patriot Love, assure que les Jeux Invictus sauvent des mariages et des vies. Lors des récents Jeux de La Haye, une enquête a été menée auprès des concurrents et des équipes participantes. [...] Un concurrent sur dix [ayant répondu] a déclaré qu'il se serait probablement suicidé s'il n'y avait pas eu Invictus.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !