•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 150 000 foyers qui sont toujours sans électricité

Chargement de l’image

Le capot d'un véhicule porte des bosses et des éraflures après que le toit d'une quincaillerie s'est soulevé et s'est écrasé sur des maisons voisines, samedi, à Clarence-Rockland, en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

La tempête de samedi continue d’avoir un impact en Ontario. Plus de 150 000 foyers sont toujours sans électricité mardi. De plus, des écoles ont dû fermer leurs portes.

La ville d'Uxbridge, à l'est de Toronto, a déclaré l'état d'urgence en raison des dégâts causés par la tempête. Certains bâtiments sont en ruines et des rues sont bloquées par des arbres déracinés, des lignes électriques abattues et des poteaux téléphoniques cassés.

Nous avons des équipes [de l’Hydro] sur le terrain 24 heures sur 24 pour nous permettre de nous reconnecter. Nous avons environ la moitié de la ville connectée au courant en ce moment, a déclaré le maire Dave Barton.

Une équipe du Projet tornades de l'Université Western a confirmé mardi qu'Uxbridge a été touché par une tornade.

Des arbres explosaient

Jim Reive, résident d'Uxbridge, a déclaré qu'il n'était pas trop inquiet lorsqu'il a reçu l'alerte d'Environnement Canada samedi après-midi.

Je suis rentré à l'intérieur, j'ai fermé toutes les fenêtres [...]. C'était une alerte à l'orage, pas à la tornade, a-t-il déclaré.

M. Reive est allé observer la tempête depuis son porche arrière et a commencé à filmer quand elle a frappé. Il a rapidement réalisé que ce n'était pas une tempête ordinaire.

En quelques secondes, je me suis mis à l'abri, a déclaré M. Reive. Les arbres des voisins, [...] on aurait dit qu'ils explosaient.

La fenêtre arrière de M. Reive a été brisée, et un érable de 18 mètres dans sa cour a été déraciné.

Au début, j'ai pensé que c'était peut-être juste mon arbre qui était tombé, et je suis sorti pour vérifier chez les voisins et c'était dingue : toutes les lignes électriques étaient tombées [...] et tous les arbres étaient sur la route, a déclaré M. Reive.

Des jours sans électricité

Au moins 10 personnes sont décédées à la suite de la tempête de samedi, dont 9 en Ontario. Celle-ci a généré des vents allant jusqu'à 132 km/h.

Mardi matin, les équipes avaient rétabli le courant pour près de 480 000 clients. Toutefois, quelque 150 000 personnes sont toujours privées d'électricité, a déclaré un porte-parole d'Hydro One, le plus grand fournisseur d'électricité de l'Ontario.

À Uxbridge, environ 27 000 clients n'ont toujours pas d'électricité, ainsi que 31 000 à Peterborough et 9000 à Newmarket.

Il y a encore beaucoup de travail à faire dans cette région pour que tout le monde retrouve le courant, a déclaré Tiziana Baccega Rosa, de Hydro One.

Selon Mme Baccega Rosa, les dommages graves et destructeurs observés dans la province sont concentrés dans des poches du centre et de l'est de l'Ontario. Le défi pour les équipes reste de nettoyer les débris avant de pouvoir rétablir le courant.

Pendant ce temps, le recensement du nombre de poteaux électriques cassés progresse. Il y avait 1400 poteaux cassés comptés en date de mardi matin, contre 800 le jour précédent, selon Hydro One.

Toronto Hydro a déclaré que ses équipes avaient dû faire face à 110 000 pannes en période de pointe samedi et qu'elles avaient depuis rétabli le courant pour plus de 98 % des clients. En date de mardi, environ 1700 Torontois étaient toujours sans électricité.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un arbre brisé s'est effondré sur une maison dans le quartier Little Portugal de Toronto lors de la tempête de samedi.

Photo : Radio-Canada / CBC

Nous répondons à un nombre élevé de pannes localisées et constatons de nombreux dégâts causés par des arbres tombés, a déclaré le fournisseur d'électricité dans un tweet.

Des écoles fermées

Plusieurs écoles de la région de Durham et de Toronto ont également dû fermer leurs portes aux élèves et au personnel mardi en raison de pannes de courant.

Le Durham District School Board [DDSB, Conseil scolaire du district de Durham, traduction libre] indique que sept écoles ont été fermées mardi : Uxbridge Secondary School, Uxbridge Public School, Joseph Gould Public School à Uxbridge, Goodwood Public School à Uxbridge, Lincoln Avenue Public School à Ajax, E.A. Fairman Public School à Whitby et Valley View Public School à Pickering.

Il n'y aura pas d'apprentissage virtuel pour les élèves de ces écoles, car de nombreux élèves peuvent encore être privés d'électricité, a déclaré le conseil scolaire.

Le conseil scolaire prévoit que toutes les écoles seront ouvertes mercredi.

Le conseil scolaire du district de Toronto a déclaré que l'école secondaire A.Y. Jackson est également fermée mardi en raison de pannes de courant. Les élèves devront participer à un apprentissage asynchrone pour la journée.

De nombreuses écoles des régions de Peterborough, Kawartha Lakes et Northumberland ont également été fermées mardi.

Avec les informations de CBC, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !