•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En rappel | Roches, papier, ciseaux : créer à partir de matériaux récupérés

Pour la période estivale, L'atelier culturel a eu envie de vous faire redécouvrir des artistes sous un angle qui les rapproche. Dans cette sélection, voici des créateurs qui récupèrent différents objets et matériaux afin d'en faire des œuvres originales.

Montage photo des trois artistes.

Joëlle Preston récupère d’anciens bijoux pour en créer de nouveaux, Wilma Millette crée des collages uniques en utilisant de vieux papiers et Pierrette Sherwood coupe des morceaux de ferraille et d’équipements agricoles pour faire ses oeuvres originales.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des artistes ont trouvé la façon de conjuguer leur besoin de créer et leur souci de réduire leur empreinte écologique : leurs œuvres prennent forme avec des matériaux récupérés. Tout en s'accordant à leurs préoccupations, leurs créations s'enrichissent d'un aspect insoupçonné de ces objets en portant leur histoire. Portraits de créatrices pour qui rien ne se perd.

Devant une table remplie d'ancien bijoux, Joëlle Preston crée de nouvelles pièces.

Joëlle Preston crée de nouveaux bijoux à l’aide de bijoux recyclés.

Photo : Radio-Canada / Denis Chamberland

Joëlle Preston : L'idée, c'est d'honorer nos propres goûts

Pour la Franco-Manitobaine Joëlle Preston, récupérer d’anciens bijoux dans le but d’en créer de nouveaux est une bonne manière de réduire les déchets liés à la surconsommation et à la mode rapide. C'est sa façon d'introduire l'économie circulaire dans une industrie qui a des effets néfastes pour l'environnement.

C'est d'essayer de dire non aux tendances et porter les choses parce qu'on veut les porter, pas parce que des grosses compagnies ou des grosses marques nous ont dit que c'est la tendance cette saison.

« Je voulais réutiliser ce qui existe déjà et le réintroduire d'une façon un peu plus moderne. »

— Une citation de  Joëlle Preston

Si elle parvient à se familiariser avec la couture, Joëlle espère éventuellement appliquer ses mêmes principes de récupération aux vêtements afin d'en concevoir de nouveaux à partir de morceaux de seconde main.

Wilma Millette dans son studio.

Wilma Millette dans son studio rempli de cabinets où elle range les nombreux objets et documents qu'elle glane un peu partout et qui lui servent d'inspiration pour ses collages et assemblages.

Photo : Radio-Canada / Pierre Beaudoin

Wilma Millette : Ces papiers sont imbibés d'histoire

L'artiste de collage Wilma Millette crée des pièces uniques en utilisant de vieux papiers, parfois de plus d’une centaine d'années, qu’elle trouve dans des livres, de vieilles factures ou même des devoirs d’écoliers. Elle y ajoute des morceaux de vieux objets qu’elle trouve ou achète.

« Je suis allée à Paris et à Londres avec le bras cassé, je suis revenue la valise pleine de papiers et de petits objets trouvés, puis j'ai tout laissé mon linge derrière moi. »

— Une citation de  Wilma Millette

Des coupons de rationnement français datant de la Première Guerre mondiale, des cartes géographiques ou de métro, tout document prend une valeur inestimable entre ses mains. Même une banale facture d'une autre époque rédigée à la main est pour elle un trésor, de par le détail qui en émane.

Ces objets et ces papiers sont imbibés d'histoire et j'aime les assembler d'une manière différente pour créer un nouveau récit, une nouvelle histoire.

Pierrette Sherwood installe une de ses œuvres, une scie dentelée sur la porte coulissante de son studio d'art.

L’artiste franco-métisse Pierrette Sherwood, de Sainte-Anne au Manitoba, crée des œuvres d’arts à partir de vieux morceaux de métal agricole.

Photo : Radio-Canada / Denis Chamberland

Pierrette Sherwood : J'aime généralement la rouille

L'artiste franco-métisse Pierrette Sherwood, de Sainte-Anne au Manitoba, a toujours été attirée par l'art et l'histoire. Une histoire qu’elle fait vivre à l’aide de vieux morceaux de ferraille et de pièces d’équipements agricoles qu’elle coupe et soude pour créer des œuvres originales.

« Je suis rendue que je n'achète plus rien. Je suis comme un vieux fermier qui a toutes sortes de petites retailles ici et là. »

— Une citation de  Pierrette Sherwood

À l’aide de ses pièces métalliques empreintes d’histoire, Pierrette Sherwood aime créer des œuvres inspirées de la nature, comme des corneilles ou des arbres.

Je trouve que le vieux métal et le métal agricole que j’utilise ont beaucoup de caractère et retiennent l’élément historique juste par leur charme et des histoires qu’on peut s’imaginer, qui surviennent avec le travail de ce vieux métal.

Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !