•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La STO offre des laissez-passer mensuels gratuits aux réfugiés ukrainiens

Chargement de l’image

Des citoyens attendent un autobus de la Société de transport de l'Outaouais

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

Le transport en commun est désormais gratuit pour tous les réfugiés ukrainiens à Gatineau.

La Société de transport de l'Outaouais (STO) s’est engagée, mardi, à leur fournir des laissez-passer mensuels durant toutes les étapes d’évaluation de leur statut de réfugiés.

Ça peut avoir un effet d’un mois à quelques jours, peut-être même deux mois, le temps qu’ils obtiennent leur identification, a mentionné le président de la STO, Jocelyn Blondin, lors d'un point de presse. Ensuite, ils pourront profiter de la passe ÉCHO.

« Je veux féliciter la STO d’avoir agi rapidement. »

— Une citation de  Jocelyn Blondin, président de la STO

M. Blondin a tenu à préciser que cette mesure s’applique à tous les réfugiés, quelle que soit leur nationalité. Ceux qui aimeraient profiter de ce service doivent joindre Accueil Parrainage Outaouais, un partenaire dans ce projet.

La mesure demeurera en place tant et aussi longtemps qu’on en aura besoin, a promis M. Blondin, qui n’a pas voulu dire combien cette mesure allait coûter à la STO.

Pour moi, ça ne se chiffre pas. C’est un besoin qu’on a pour les gens qui arrivent ici et qui ont besoin de se déplacer, a-t-il tranché. C’est important que la STO mette cette mesure en place.

M. Blondin évalue qu’une cinquantaine d'Ukrainiens profiteront de ce programme par année.

Chargement de l’image

Les personnes déplacées et réfugiées qui sont à Ottawa bénéficient aussi du service de transport en commun gratuit (archives).

Photo : CBC/Andrew Lee

Une passe d'autobus gratuite à Ottawa aussi

Les personnes déplacées et réfugiées qui sont à Ottawa bénéficient aussi du service de transport en commun gratuit.

Le 20 avril, les membres de la Commission des transports en commun ont voté à l’unanimité en faveur d’une motion qui propose une passe mensuelle gratuite pendant six mois à tous les réfugiés établis dans la capitale nationale.

Cette décision a été entérinée par le conseil municipal quelques jours plus tard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !