•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune homme de Saint-Apollinaire, délinquant sexuel à haut risque de récidive

Gabriel Groel Lachance

Gabriel Lachance utilisait le nom de Gabriel Groel Lachance sur sa page Facebook.

Photo : Facebook de Gab Groel Lachance

Gabriel Lachance, incapable de contrôler ses pulsions sexuelles, sera déclaré délinquant à contrôler.

Le jeune homme de 22 ans, a rejoint 14 adolescentes sur les réseaux sociaux, en 2018 et 2019.

Il a été coupable de leurre informatique et d'exhibitionnisme après s'être aussi masturbé devant l'écran. Les victimes étaient âgées entre 12 et 15 ans.

La poursuite et la défense se sont entendues pour que le pédophile soit condamné à six ans de prison.

Risque élevé

À sa sortie de détention, il représente toujours un risque de récidive sexuelle violente élevée, selon le rapport d'un psychiatre.

Le Dr Louis Morrissette de l'Institut Philippe-Pinel recommande donc qu'il soit déclaré délinquant à contrôler pour une période entre 6 et 10 ans.

C'est très très inquiétant, a insisté Me Laura Plamondon-Dufour du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Elle réclame donc la période de surveillance longue durée la plus longue prévue au Code criminel, soit 10 ans.

L'avocat de Lachanche, Me David Dumais de l'aide juridique estime que les six années aussi proposées par le psychiatre seraient suffisantes, dans les circonstances.

Le juge Alain Morand tranchera la question au mois de juillet.

Gabriel Lachance est détenu depuis son arrestation en 2019.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.