•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à Saskatoon : un suspect arrêté et l’autre toujours recherché par la police

Chargement de l’image

Selon les autorités, le corps d'un homme a été retrouvé derrière un immeuble de logements alors que deux autres personnes ont été blessées à la suite de la fusillade. (archives)

Photo : CBC/Dan Zakreski

Radio-Canada

Deux hommes sont accusés de meurtre au premier degré à la suite de la fusillade survenue en plein jour le 19 mai dernier, à Saskatoon. Bien que l'un d'eux ait déjà été arrêté, la police de la Ville des Ponts est toujours à la recherche du deuxième.

Les autorités demandent d'ailleurs l'aide du public pour retrouver Jonathan Ouellet-Gendron.

L'homme de 33 ans mesure 5 pieds et 6 pouces et possèderait de nombreux tatouages, dont une statue maya sur sa main droite, une rose noire sur son poignet gauche et un gorille sur le haut de son torse.

La police croit qu'il pourrait être en possession d'une arme à feu.

Chargement de l’image

Jonathan Ouellet-Gendron est accusé de meurtre au premier degré.

Photo : Police de Saskatoon

Quant à lui, Mohamed Abdula Ali, l'autre suspect, a comparu en Cour provinciale mardi matin par téléphone depuis un centre correctionnel.

L’homme de 35 ans est accusé de meurtre au premier degré, de possession d'une arme à feu et de possession de drogue dans le but d'en faire le trafic.

Il doit comparaître devant la Cour du Banc de la Reine le 13 juin pour une enquête sur le cautionnement.

Une fusillade en plein jour

Le 19 mai dernier, la police de Saskatoon a été appelée dans le quartier Nutana après que plusieurs coups de feu eurent été entendus dans un immeuble résidentiel aux alentours de 16 h 30.

D'autres appels ont été reçus peu après au sujet de possibles coups de feu entendus à quelques rues de là.

Selon les autorités, le corps d'un homme de 29 ans a été retrouvé derrière un immeuble de logements alors que deux autres personnes ont été blessées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !