•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre des Transports du N.-B. visite le pont Lamèque-Shippagan pour la première fois

Chargement de l’image

La ministre des Transports du N.-B., Jill Green, en compagnie du député libéral de Shippagan-Lamèque-Miscou, Éric Mallet. La ministre a marché jusqu'au tablier du pont levant.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Chargement de l’image

La ministre des Transports du Nouveau-Brunswick, Jill Green, s'est rendue dans la Péninsule acadienne, mardi, pour voir de ses propres yeux le vieux pont Lamèque-Shippagan qui défraie les manchettes depuis si longtemps.

Elle est descendue d'une voiture, chaussée de bottes de sécurité à embout d'acier, ce qui n'a pas échappé au député libéral de Shippagan-Lamèque-Miscou, Éric Mallet, qui a relevé ce détail.

Elle prend la sécurité au sérieux, tout comme les élus locaux qui réclament la construction d'un nouveau pont parce qu'ils craignent que ses utilisateurs mettent leur vie en danger en l'empruntant.

Chargement de l’image

La ministre Green a été accueillie à Shippagan par le député libéral de Shippagan-Lamèque-Miscou, Éric Mallet.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Le tablier du pont a monté, puis il a redescendu

Quand un employé de son ministère lui propose de faire monter le tablier du pont levant, la ministre refuse d'abord. Elle dit qu'elle ne veut pas faire bloquer la circulation automobile.

L'employé insiste et la ministre finit par acquiescer.

Chargement de l’image

Le tablier du vieux pont levant a monté puis il a redescendu sans anicroche.

Photo : Radio-Canada / René Landry

La démonstration se déroule bien. Les barrières s'abaissent. Le tablier monte, puis il redescend sans anicroche. Et la ministre semble impressionnée.

Ç'a levé plus rapidement que ce à quoi je m'attendais, lance-t-elle avec enthousiasme.

Une rencontre avec Ottawa sous peu

Cette visite survient alors que Jill Green doit rencontrer son homologue des Transports au gouvernement fédéral, sous peu.

Elle rappelle que la décision de construire un nouveau pont ou encore de continuer de le réparer doit être prise en 2026.

Chargement de l’image

Jill Green a marché sur le vieux pont, accompagnée notamment de fonctionnaires du gouvernement provincial.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Elle a profité de sa visite pour rencontrer les élus locaux, notamment le député Mallet et les maires de Lamèque et de Shippagan, Jules Haché et Kassim Doumbia.

La ministre des Transports du Nouveau-Brunswick a donc vu le pont Lamèque-Shippagan pour la première fois. Elle a même marché jusqu'au tablier de ce pont levant.

A-t-elle trouvé que c'est un beau pont?

Je pense que tous les ponts sont beaux, répond-elle avec diplomatie. C'est ce que je dois penser comme ministre des Transports.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !